01/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Affaire Kambere-Kabambi: Me Noël Masidi dénonce des manœuvres dilatoires de la partie Kambere

L’affaire opposant le Ministère public à Ferdinand Kambere se poursuit. Accusé de tentative de meurtre contre le jeune cadre du PPRD Ardent Kabambi, le Secrétaire permanent adjoint du PPRD, Ferdinand devait se confronter le 31 janvier 2022 à 9 heures, au témoignage de la «victime» en audience foraine à la prison de Makala.

L’audience n’a cependant pas eu lieu. Les avocats de Ferdinand Kambere ont brandi un acte d’appel contre rejet de la demande de liberté provisoire de leur client. Ce qui oblige le Tribunal de grande instance Gombe à sursoir sa procédure en attendant que la Cour d’appel se prononce.

Le lundi 24 janvier, l’avocat de Kambere avait déploré l’absence de la partie plaignante (Ardent Kabambi) à l’audience. «Je crois que le Tribunal en tirera toutes les conséquences au moment opportun», avait dit Me Papy Mumpela.

Pour Me Noël Masidi, un des avocats conseil d’Ardent Kabambi, la partie Kambere utilise des manœuvres dilatoires. À l’en croire, Ardent Bukasa n’est pas partie au procès. «Le Ministère public était bel et bien là comme partie plaignante. Il revient de rappeler ici que nous sommes au pénal», renchérit-il.

Le SPa du PPRD est jugé pour tentative de meurtre sur Ardent Kabambi qui a pourtant retiré sa plainte.

René Kanzuku