janvier 17, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

Déchéance de Mabunda: Constant Mutamba prend la défense de Néhémie Mwilanya

0 Partages

Il s’est tenu ce 10 décembre dernier au parlement, une plénière au cours de laquelle les députés nationaux se sont livrés à un exercice démocratique au sujet de la déchéance du bureau Mabunda.

Au travers le vote organisé par le bureau provisoire sous la direction de l’Honorable Mbosso Kodia, les députés nationaux ont partagé leurs divergences politiques.

Un vote au cours duquel 484 députés nationaux ont pris part afin de décider du sort du bureau Mabunda.

Alea jacta est. 281 députés nationaux sur 484 présents se sont prononcés en défaveur du bureau Mabunda. Une défaite colossale pour l’autorité morale du FCC qui semble avoir perdu l’une des grandes institutions du pays.

Une défaite inattendue pour les uns, mais prévisible pour certains membres du FCC qui imputent cette dernière à la personne de leur Coordonnateur, Nehemie Mwilanya Wilondja à qui ils exigent une démission.

Face à des telles accusations à l’endroit de celui-ci, Me Constant Mutamba, président du Nogec et membre du bureau politique FCC vole au secours de celui-ci en ces termes: « La gestion politique des élus relève des regroupements dont ils sont issus. Les postes ont été partagés en fonction du nombre d’élus déclarés (poids pol). Certains ont malheureusement trahi. Le Coordon Néhemie en devient-il le bouc émissaire », écrit-t-il cet avant-midi sur son compte Twitter.

Signalons que pour certains, cette déchéance est le début d’un nouvel Elan sous l’ère Tshisekedi avec l’avènement d’un informateur pour requalifier une nouvelle majorité.

Rabby Lokate