01/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Etat de siège, succès ou échec? Les Kinois répondent!

Depuis le mois de mai dernier, le Président Félix Tshisekedi avait décrété l’Etat de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Objectif: réduire à néant les forces armées négatives qui opèrent dans cette partie du territoire national voilà plus de deux décennies. En dépit de cette mesure, ces deux provinces continuent d’être en proie à l’insécurité, tant des tueries y sont toujours signalées. En ce moment où certaines voix se lèvent pour solliciter la fin de cette mesure exceptionnelle, constatant ainsi son échec, «Le Regard» s’est proposé d’interroger quelques Kinois pour connaitre leur point de vue. Et vce que les Kinois pensent de l’Etat de siège.

Sujet 1: L’Etat de siège décrété par le Chef de l’Etat à l’Est de la RD-Congo, pour mettre fin aux massacres de nos chers frères et sœurs, est en soi une brillante idée. A mon humble avis, c’était la meilleure des décisions à prendre pour résoudre ce problème. Cependant, je pense qu’à ce stade, il serait prématuré de dire si c’est un échec ou une réussite. A la fin de l’Etat de siège, nous saurons si ça a été un échec ou une réussite. Quoi qu’il en soit, sans se fier aux fakenews qui fusent de partout, nous devons quand-même reconnaitre que depuis l’instauration de l’Etat de siège, il y a des retombées positives dans la partie Est du pays, notamment pour ce qui est de la récupération de certains villages qui étaient encore sous le contrôle des troupes rebelles. Les FARDC ont manifesté plus que jamais cette volonté patriotique d’en venir à bout de cette guerre, une bonne fois pour toute.

Sujet 2: L’Etat de siège est un échec total. Malgré cette mesure exceptionnelle, en Ituri, il y a des massacres et des tueries qui continuent. 

Sujet 3: L’Etat de siège est à la fois un échec et une réussite. Un échec parce que les tueries continuent. Par-ci par-là dans les provinces concernées, les rebelles attaquent les villages et certains centres économiques. C’est une réussite parce que les FARDC sont en train de récupérer certaines parties du territoire national, autrefois assiégées par les forces négatives. Nous assistons, par l’action de nos forces armées, au rétablissement progressif de la paix. 

Sujet 4: En tout cas l’état de siège avait comme but de mettre fin à la guerre et les tueries dans l’Est du pays, mais malheureusement, les faisabilités ne sont pas bonnes ou soit ça ne répond pas aux attentes de la population. Alors, comme chaque jour il y a des tueries par-ci par-là dans l’Est du pays, moi, j’estime que c’est devenu comme une guerre des communautés, peut-être qui ne cessent d’accroitre chaque jour et qui ne cessent de se manifester chaque jour. Le Gouvernement doit mettre d’autres stratégies en place pour que cela puisse prendre fin. Pour conclure, ce n’est pas une réussite et non plus un échec, mais ça va aller.

Plamedie BALAK’O & Gloire KANENE