04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: les ateliers de vulgarisation de la Politique nationale de l’Aménagement du Territoire démarrent à Tshangu, Funa, Lukunga et Mont-Amba

Quelques jours après le lancement officiel de la campagne de vulgarisation et de mise en œuvre de la Politique nationale de l’Aménagement du Territoire -PNAT- à Kinshasa par le ministre de tutelle, ministre d’Etat Guy Loando Mboyo, le go a été donné ce lundi 8 novembre 2021 pour le démarrage des ateliers. Ces ateliers  se tiendront dans tous les quatre districts de la ville de Kinshasa. Notamment, Tshangu, Funa, Lukunga et Mont-Amba.

Au cours de ces ateliers de trois jours, soit du lundi 8 au mercredi 10 novembre,  les participants vont s’imprégner du contenu de la PNAT, un important document qui définit la politique de la RD-Congo  dans le secteur de l’Aménagement du territoire.

Il est également prévu d’autres modules notamment les notions sur le concept Aménagement du territoire, l’historique  de l’aménagement du territoire en RD-Congo, état des lieux de chaque division urbaine.

Les participants suivront aussi des présentations sur le programme d’appui à la réforme de l’aménagement du territoire, le programme Revite (repensons à nos villages, villes et territoires).

À Tshangu, dans la salle Mbungu dans la commune de Ndjili, c’est le conseiller du Ministre d’Etat en charge de l’aménagement du territoire, Liévin Amisi qui a ouvert l’atelier de vulgarisation de la Pnat. Il a invité les participants à plus d’assiduité durant le déroulement des travaux. Auparavant, le bourgmestre adjoint de la commune de Ndjili a reconnu l’importance de l’aménagement du territoire dans la vie des communautés.

Pour sa part, le directeur chargé de la gestion spatiale au secrétariat général à l’aménagement du territoire, Ambroise Lukoki a souligné l’importance de cette vulgarisation « étant donné que nous sommes dans le processus de la réforme de l’aménagement du territoire qui dans ses objectifs doit aboutir à l’élaboration des outils  de planification notamment la Pnat adopté par le gouvernement depuis juillet 2020, le projet de loi actuellement en commission Aménagement du territoire de  l’Assemblée nationale. Nous devons vulgariser ces outils pour que la population puisse s’en approprier et assurer sa mise en œuvre».

À partir de ces outils, a-t-il ajouté, le gouvernement aura à vérifier, à contrôler et mieux à exécuter l’affectation, l’occupation et l’utilisation de l’espace physique du pays.

Le bourgmestre Jean Nsaka qui a ouvert l’atelier de vulgarisation de la PNAT pour le district du Mont Amba, a salué l’initiative du ministre d’État de l’Aménagement du territoire. Pour lui, cet atelier est une réponse au problème de l’Aménagement du territoire auquel est confrontée sa municipalité. Raison pour laquelle, il a exprimé sa gratitude au Ministre d’État de l’aménagement du territoire, Guy Loando tout en plaidant  pour le respect du plan d’aménagement de Lemba. ”La commune de Lemba connait de sérieux problèmes d’Aménagement. Je souhaite que ces travaux soient une issue idoine pour trouver des solutions au problème que connaît la commune de Lemba”, a-t-il insisté.

Prenant la parole à son tour, la directrice des ressources humaines au Secrétariat général à l’aménagement du territoire, Bénédicte Ngunza a affirmé que la vulgarisation permettra avant tout à la population de savoir que l’Aménagement du territoire existe comme  Ministère  et  secrétariat général.  En plus, a -t-elle indiqué, à travers cette vaste campagne, nous voulons que la population puisse prendre connaissance de la Pnat et qu’elle puisse la mettre en application pour nous aider à sortir du bourbier que nous avons  dans le secteur de l’aménagement du territoire précisément dans le district du Mont–Amba.

René Kanzuku