octobre 18, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RAM: Kibassa sur une chaise éjectable, plusieurs signatures déjà récoltées à l’Assemblée nationale

Auteur de la question orale avec débat adressée au ministre des Postes, télécommunication et nouvelles technologies de l’information et de la communication -PTNTIC-, Augustin Kibassa Maliba, en rapport avec le RAM (Registre des Appareils Mobiles), le député national Claude Misare ne lâche pas l’affaire, malgré les reports de la plénière. Il vient d’annoncer une motion de défiance contre le ministre.

Selon cet élu d’Uvira dans le Sud-Kivu, cette procédure va passer séance tenante au cas où la taxe n’est pas supprimée.

« Je vous confirme que j’ai les signatures pour déposer la motion de défiance au cas où le Ministre ne supprime pas la taxe RAM. Le règlement intérieur prévoit 50 signatures, moi j’ai plus de 50 signatures par rapport à la motion, nous sommes prêts si le ministre n’arrive pas à convaincre la représentation nationale, séance tenante nous allons déposer la motion, c’est ce qu’ils sont en train de fuir. Ils savent que le ministre n’aura pas d’arguments, ils sont convaincus que le ministre n’a pas d’arguments, il n’a pas d’éléments convaincants, il n’a pas des justificatifs, il a parlé de 25 millions USD déjà collectés mais selon nos calculs, cette histoire (RAM) a fait entrer plus de 106 millions USD seulement pour les six mois », a-t-il déclaré.

Claude Misare dit ne pas comprendre la raison du report sine die de la plénière prévue ce mercredi pour auditionner le ministre des PTNTIC.

LR