octobre 28, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

RDC: afin de riposter à la crise d’intégrité territoriale, le député Mbau propose un service militaire obligatoire pour tout citoyen âgé de 18 à 25 ans

 

Le député national Daniel Mbau Sukisa a déposé ce jeudi 13 août 2020 une proposition de loi relative à l’institution d’un service militaire obligatoire pour tout congolais âgé de 18 à 25 ans. À en croire l’élu de la circonscription de Mont-Amba à Kinshasa, son initiative parlementaire constitue la réponse adaptée à la crise d’intégrité territoriale dans un État devenu le théâtre des incursions militaires étrangères. C’est aussi une panacée contre notamment les antivaleurs dont le phénomène « Kuluna », estime-t-il.

«Un État fragile, dont la porosité des frontières expose nos populations à l’insécurité chronique et aux tueries massives. En réalité, ce texte offre aux Congolais l’opportunité de posséder réellement leur pays et de redéfinir son projet de vie dans la construction d’une identité congolaise rénovée. C’est un texte de reconversion qui prépare les  jeunes aux responsabilités d’État et aux activités de production. Une panacée contre la mentalité prédatrice héritée d’une certaine génération et d’autres antivaleurs dont le phénomène Kuluna», a fait savoir ce cadre du Mouvement de Libération du Congo -MLC- dans un message à la presse.

En outre, Mbau explique que sa proposition de loi participe au renforcement de l’unité nationale longtemps galvaudée par une tribalisation à outrance. De son côté, le ministère de la jeunesse a élaboré un projet de loi similaire.

Dans sa proposition, le ministre Billy Kambale veut l’imposition aux jeunes d’une formation militaire de 6 mois après l’école secondaire. Il l’a annoncé dans un discours tenu mercredi dernier lors de la célébration de la journée mondiale de la jeunesse.

Christelle Luyindula