mars 1, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: Le Comeback imminent de l’ADRC vers la classe politique

0 Partages

C’est dans le souci de rapprocher le monde politique de la vraie société civile en vue de rétablir la confiance, laquelle sera réciproque et indispensable que l’Alliance des Democrates Révolutionnaires du Congo -ADRC- effectue son comeback vers la classe politique.

Un retour imminent sous le leadership et la vision de son président Thy René Essolomwa nkoy ea Linganga qui estime qu’un parti politique doit être dynamique au regard des enjeux auxquels le peuple est confronté, en vue d’y apporter des propositions de gouvernance répondant aux attentes du peuple-roi.

« l’ADRC soutient toutes les initiatives visant l’émergence du congo seulement en restant fidèle à la vision de cette dernière. Nos alliances se feront toujours sur base d’une vision, d’un programme de gouvernance commune pour les intérêts de notre population et non sur des intérêts de positionnement » déclare le président de l’ADRC à la rédaction du journal Leregard.info, ce lundi 08 février 2021.

En outre, Thy René Essolomwa nkoy ea Linganga n’a pas caché son desarroi face au tribalisme qui sévit au sein de la classe politique Rdcongolaise. Selon lui, ce tribalisme jette le discrédit à l’unité nationale tant prônée par nos révolutionnaires congolais. Pour ce faire, celui-ci appelle les autorités étatiques à prôner la méritocratie au-delà des origines de chacun. S’unir pour une cause communautaire permet  l’épanouissement de tous.

« Notre diversité culturelle doit être une force et non une division(…). Tout président d’un parti doit savoir s’entourer mais aussi s’effacer afin de permettre à ses cadres de s’épanouir ,quelles que soient leurs origines, en exerçant des responsabilités confiées par ce dernier » ajoute Thy René Essolomwa à la presse.

Quant à l’éventuelle adhésion à l’Union Sacrée, le président de l’ADRC dit être enthousiaste vis-à-vis des initiatives visant l’émergence du Congo tout en martelant sur la vision commune, laquelle est le leitmotiv de tous les partis oeuvrant pour l’intérêt général.

« Nos alliances se feront toujours sur base d’une vision, d’un programme de gouvernance commune pour les intérêts de notre population et non de positionnement » confie le président de l’ADRC à la presse.

Il sied de signaler que l’ADRC, parti cher à l’éditeur du journal Elima dont le fief se trouve au grand Équateur n’a jamais fermé ses portes mais elle s’était focalisée sur le milieu rural, un parti satellite penché sur les réflexions concernant l’émergence du Congo.

Rabby Lokate

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email