14/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: l’unité, la sécurité et la croissance économique, le challenge du gouvernement Sama II

Le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Sama Lokonde a lancé le départ de l’année politique en RDC. Avec l’arrivée de deux poids lourds, Vital Kamerhe et Jean-Pierre Bemba, l’espoir du changement est encore plus grand.

Alors que ces arrivés pouvaient faire craindre un certain déséquilibre dans le fonctionnement du nouveau gouvernement, le premier conseil des ministres était plutôt rassurant concernant l’harmonie entre les membres du cabinet.

Accolades, salutations fraternelles, l’équipe de l’exécutif congolais s’est présenté sous son meilleur jour. Il est à supposer que le sens des responsabilités à pris le pas sur les divergences d’en temps.

Les enjeux actuels sont nombreux

Le temps de l’action est venu. Il faut maintenant passer aux actes. Le premier enjeu sera donc de répondre rapidement aux attentes des congolais, qui souhaitent voir une réduction du coût des produits de première nécessité, une amélioration du pouvoir d’achat et une baisse drastique du taux de chômage.

Dans le même temps, le gouvernement devra également se pencher sur la question de l’insécurité dans l’est du pays. Les groupes armés et les milices continuent de semer la terreur dans la région, et il est urgent de prendre des mesures pour y mettre un terme. Cela passe notamment par une réforme en profondeur de l’armée, mais aussi par une volonté politique forte pour s’attaquer aux causes profondes de l’insécurité, à savoir les sécurisation de nos frontières face aux agressions étrangères.

De plus, le nouveau gouvernement devra également faire face à des défis économiques importants. Le pays a connu une croissance économique faible ces dernières années, et il est crucial d’activer la transformation structurelle de l’économie pour générer une croissance plus équitable et inclusive.

Le gouvernement congolais dispose d’un grand potentiel pour répondre à ces défis. Les membres du gouvernement, les partenaires internationaux et les acteurs locaux devront travailler ensemble pour mettre en place des politiques et des actions concrètes. Il leur faudra promouvoir la paix, l’unité et la cohésion, ainsi que la participation de tous les congolais pour accélérer le développement durable du pays.