28/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: Tony Mwaba cède à la pression des enseignants !

“La désactivation était une mesure prise par le SECOPE consécutive à la grève illégale qui a été décrétée par le SYNECAT. Nous l’avons fait remarquer au SYNECAT qui avait cette grève. Au moment où je parle, il n’y a aucun syndicat en grève de façon légale“, a rassuré Tony Mwaba, ministre de l’EPST sur Top Congo.

Et d’ajouter : “Nous l’avons fait remarquer au SYNECAT qui avait levé cette grève. Au moment où je parle, il n’y a aucun syndicat en grève de façon légale. Et donc, la mesure de désactivation ne peut plus se poursuivre. D’après les informations que j’ai, le SECOPE avait déjà réglé cette question”.

“Je demanderai au directeur national de SECOPE de communiquer là-dessus pour calmer les esprits des enseignants”.

“Et donc, la mesure de la désactivation ne pouvait pas se poursuivre. D’après les informations que j’ai, le SECOPE avait déjà réglé cette question. Je demanderai au directeur national de SECOPE de communiquer là-dessus pour calmer les esprits des enseignants”.

Pour lui, “ce mouvement (de grève) était justifié par le fait que les enseignants voulaient se rassurer de la reprise des pourparlers qui sont déjà annoncés. L’arrêté interministériel avait été signé par tous les ministres sectoriels. Tout ce qu’il y a comme revendications des enseignants sera abordé dans ces pourparlers. Nous ne pouvons pas être autour de la table et être en grève. Nous prejudicions les enfants pour rien”.