janvier 26, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

RDC: Tshisekedi en quête d’une nouvelle majorité

0 Partages

Sur un ton ferme et confiant, le Chef de l’Etat RD-congolais Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est adressé à la nation le dimanche 6 décembre 2020 depuis le Palais de la nation.

Cette adresse, qui constitue les conclusions des consultations menées par le Président pendant 3 semaines, est porteuse d’une décision majeure. Celle consistant à « nommer un informateur en vue d’identifier une nouvelle coalition pouvant permettre la formation d’un gouvernement d’union sacrée ».

Le Président Félix Tshisekedi, conformément à ses prérogatives constitutionnelles, s’est réservé le droit de « dissoudre le parlement et revenir vers vous -peuple, NDLR-, pour que vous puissiez me donner cette majorité parlementaire ».

Dans l’opinion, il se raconte déjà que Jean-Pierre Bemba, leader du Mouvement de libération du Congo -MLC-, un des principaux partis de Lamuka, est pressenti informateur. D’autres noms sont également évoqués, entre autres Moïse Katumbi, leader d’Ensemble pour la République, et Samy Badibanga, ancien Premier ministre et 1er vice-président du Sénat.

L’informateur, suivant la constitution, aura 30 jours pour faire son travail et déposer son rapport. Il faudra donc attendre un mois avant de connaître le sort définitif de la coalition FCC-CACH et/ou l’existence ou non de l’Union sacrée.

Cependant, le ton utilisé par Félix Tshisekedi dans son message laisse croire à d’aucuns que son idylle avec Joseph Kabila est quasiment arrivé à son terme.

« J’ai noté que la coalition née au lendemain de l’alternance politique au sommet de notre pays n’a pas su donner des solutions aux nombreuses crises du pays », a dit Félix Tshisekedi.

John Mpongo