octobre 18, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: un protocole d’accord signé entre le ministre de la santé et une firme israélienne spécialisée dans le service d’urgence

La société Magen David Adil israél, spécialisée dans le service d’urgence, vient de signer un protocole d’accord avec la République Démocratique du Congo, à travers le Ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention.

C’est ce qui a été au menu des échanges entre la délégation des partenaires israéliens et le Ministre de la Santé, Dr Jean-Jacques Mbungani, ce mardi 5 octobre 2021, en son cabinet de travail, à l’immeuble du gouvernement.

cesont abouti à la signature d’un protocole entre les deux parties ce mercredi 6 octobre 2021 au cabinet du ministre de la santé Publique, Hygiène et Prévention. Il faut souligner que cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un projet de restructuration du système interne des urgences en RDC.
Cheval de bataille de l’ONGD OSAC (Oeuvre Sociale pour les Amis Chrétiens), Ilan Klein, l’un des responsables de Magen David Adil Israël a, au sortir de l’audience, étaler le sens de leur projet.

“Nous avons rencontré le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, le Docteur Jean-Jacques Mbungani, qui était accompagné de la Vice-ministre de la Santé, pour annoncer la mise en place du système intégré des urgences. De notre point de vue, le Magen David Adom apportera le savoir-faire israélien pour pouvoir accompagner la volonté du ministre de mettre en place ce système. Nous apporterons notre savoir-faire dans plusieurs domaines, à savoir, le service d’ambulance, le service d’urgences, la banque de sang ainsi que la gestion des catastrophes.
En Israël, nous avons beaucoup d’expérience que nous allons partager avec l’état congolais et d’améliorer le système en RDC. Cela entre aussi dans le cadre de la détermination du ministre de mettre en œuvre le premier palier de la couverture santé universelle”, a-t-il expliqué.
Pour sa part, Tambwe Gabriel de l’Oeuvre Sociale pour les Amis Chrétiens, a également donné de la voix par rapport à cette rencontre.

“Nous accompagnons le ministre de la Santé dans ce vaste projet de la restructuration du système intégré d’urgence pour la République. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la couverture santé universelle dans la globalité des urgences. Nous avons le programme national des urgences.
Bien évidemment, le gouvernement voudrait dans le cadre de ce partenariat restructurer le programme national d’urgence en le mettant dans la gestion d’urgence, qui devient l’autorité de régulation dans la gestion des urgences. Ça va vraiment résoudre le malaise de la population pour ceux qui se trouveraient en situation d’urgence. Le ministre a émis le vœux de voir le protocole d’accord être signé le 06 septembre 2021.
Il reste juste quelques problèmes administratifs et juridiques à régler avant de donner son avis sur le projet de restructuration qui va se réaliser avec la société israélienne. D’autres sociétés partenaires vont entrer en jeu dans le cadre de ce projet. C’est vraiment un vaste projet qui va même aider à la création d’emplois et qui va se déployer sur l’ensemble du territoire. C’est vraiment un sentiment de joie pour nous d’avoir accompagner ce projet à côté des spécialistes du docteur Mualuta qui est le Directeur national de projet d’urgence et nous remercions aussi le ministre de la santé ainsi que tout son cabinet”, a-t-il indiqué.

Cellcom/ MinSanté