29/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Remise de l’ordre dans l’Aménagement du Territoire: Guy Loando et Didier Tenge Te Litho font chorus

 « Nous voulons remettre de l’ordre dans le secteur et nous avons l’appui du Ministre d’Etat de l’Aménagement du Territoire. L’Aménagement du Territoire est un Ministère qui a été longtemps mis de coté et avec l’impulsion et l’énergie de notre Ministre, je crois que nous y parviendrons », s’est rassuré Didier Tenge.

Le Ministre d’Etat, ministre de l’Aménagement du Territoire, Guy Loando Mboyo a, dans son bureau de travail, accordé ce mercredi 19 mai 2021, une audience au ministre provincial kinois en charge de la décentralisation de tourisme et Aménagement du territoire de la ville de Kinshasa, Didier Tenge Te Litho.

Au cours de leurs échanges, ces deux autorités ont tablé entre autres, sur la remise de l’ordre dans le secteur de l’aménagement du territoire.

« L’Aménagement du Territoire, secteur porteur de développement doit recouvrer sa place dans la gestion des espaces physiques du domaine de l’Etat. Il ne doit souffrir d’aucun frein par rapport aux autres ministères comme cela a été le cas  pendant longtemps », a déclaré Didier Tenge au sortir de cette audience.

Faisant allusion aux ministères de l’Urbanisme et habitat, aux Affaires foncières et aux infrastructures et travaux publics, Tenge estime qu’aucun ministère ne peut délivrer un quelconque document ou titre sans l’aval de l’Aménagement du Territoire.

« Avec le Ministre d’Etat Guy Loando, nous avons parlé du projet d’arrêté interministériel que nous avons au sein de notre gouvernement provincial qui va faire que notre Ministère  soit considéré comme un service d’assiette et remettre de l’ordre dans la gestion du domaine physique de l’Etat que l’aménagement du territoire gère », laissé entendre le ministre kinois Tenge te Litho.

« Vous savez que le conservateur avant de délivrer un titre de propriété doit d’abord se référer à l’Aménagement du Territoire, c’est l’Aménagement du Territoire qui décide  que tel espace doit être affecté à tel usage », a-t-il révélé.

Par ailleurs, ces deux patrons de l’aménagement du territoire ont également discuté sur le schéma d’orientation stratégique de l’agglomération kinoise -SOSAK-, la problématique de l’identification de chefs de division, le projet de loi relative à l’Aménagement du Territoire en attente d’adoption à l’Assemblée Nationale.

Il faut noter que le rétablissement du Ministère  de l’Aménagement du Territoire dans son rôle de primauté dans la gestion des espaces physiques du domaine de l’Etat reste le  cheval de bataille du Ministre d’Etat, Guy Loando Mboyo qui ne cesse de multiplier des efforts  pour que la loi relative à l’Aménagement du Territoire finisse sa course dans les deux chambres du parlement avant sa promulgation par le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi.

Le Regard