06/12/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Tanzanie: Présidente de la CNDH, Gisèle Kapinga expose sur la situation sécuritaire de l’Est de la RDC à la 77ème session de la CADHP

La présidente de la Commission  nationale des droits de l’homme -CNDH-, Gisèle Kapinga Ntumba prend part à la 77ème Session de la Commission africaine des droits l’homme et des peuples -CADHP- qui se tient du vendredi 20 octobre au jeudi 09 novembre 2023 à Arusha, en Tanzanie.

Représentant la CNDH dont elle chapeaute,  Me Gisèle Kapinga a fait entendre la voix de la République démocratique du Congo à ces assises, ce jeudi 26 octobre 2023.

Prenant la parole, elle a brossé la situation des droits de l’homme en RDC, notamment sur l’insécurité qui sévit dans l’Est du pays, depuis des décennies.

“Malgré des avancées positives en matière des droits de l’homme en RDC, la situation demeure préoccupante et s’est dégradée depuis la recrudescence du Mouvement du 23 Mars (M23), soutenu par certains de nos voisins. Depuis plus de deux décennies, cette région est confrontée à une série de conflits armés dont les acteurs portent atteinte gravement au droit de l’Homme”,  a-t-elle fait observer du haut de la tribune de la CADHP.

Et d’ajouter : “Le conflit armé déclenché par ce groupe armé a été dévastateur. Il a entrainé et continue d’entrainer un nombre incalculable des crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes de génocide et d’autres atrocités odieuses”.

Par ailleurs,  Me Kapinga a également évoqué la question de la prise en compte du genre dans le processus électorale.
“La prise en compte du genre par l’adoption des dispositions encourageant la parité homme-femme, notamment la dispense de paiement de la caution lorsque la liste de candidats contient au moins 50% de femmes”.

René Kanzuku