23/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Tshopo : l’Atelier de Sensibilisation du Public sur le Cadre Mondial de la Biodiversité de Kunming-Montréal lancé à Kisangani

Le Centre de Surveillance de la Biodiversité de l’Université de Kisangani a été le théâtre du lancement, le 6 février dernier, d’un événement de grande envergure : l’Atelier de Sensibilisation du Public sur le Cadre Mondial de la Biodiversité de Kunming-Montréal.
Organisé par le ministère de l’Environnement et du Développement Durable en collaboration avec GYBN et CEBios, cet atelier a réuni une palette variée d’acteurs engagés dans la préservation de la biodiversité.

Des professeurs d’université, des chercheurs en environnement, des représentants gouvernementaux, dont une délégation du ministère de l’Environnement, ainsi que des étudiants en écologie et des jeunes militants étaient présents pour échanger et s’informer sur les enjeux cruciaux liés à la biodiversité. Cette diversité de participants témoigne de l’importance de l’implication de la société dans la protection de notre environnement, conformément aux attentes de la CEBios, principal soutien financier de cette initiative.

L’objectif principal de cet atelier est d’informer et de sensibiliser les différentes strates de la société, en mettant particulièrement l’accent sur l’implication des jeunes dans la préservation de la biodiversité. Adelard Kazadi, l’un des animateurs principaux de l’événement, a souligné l’importance de cette sensibilisation : “Il est impératif que chacun comprenne l’impact de nos actions sur la diversité de la vie sur Terre. Les jeunes sont des acteurs clés dans cette mission essentielle pour notre planète.”

En favorisant l’éducation et la sensibilisation du public, cet atelier aspire à susciter un véritable changement en encourageant une prise de conscience collective et des actions concrètes pour protéger la biodiversité. Alain Mukiranya, membre de GYBN, a souligné l’importance de l’action collective : “En unissant nos forces, nous pouvons œuvrer ensemble pour préserver notre environnement et offrir un avenir durable aux générations futures.”

Au programme des trois jours à venir : des échanges enrichissants et des sessions interactives visant à approfondir la compréhension des enjeux majeurs liés à la biodiversité. Ces moments d’échange favoriseront un dialogue constructif entre les participants et contribueront à renforcer l’engagement en faveur de la préservation de notre précieuse biodiversité.

Justice Kangamina Musingilwa depuis Kisangani