28/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: “de 1960 à nos jours”, une conférence scientifique de Pro Patria a vécu

Les intervenants

Dans le cadre du mois de mars dédié aux droits de la femme, le mouvement Pro Patria a tenu une conférence scientifique ce samedi 20 mars 2021 en la salle Kahuzi Biega, dans l’enceinte du bâtiment administratif du deuxième immeuble du gouvernement situé à dans la commune de Lingwala.

Cette activité a réuni une crème des scientifiques autour de “l’évolution de la femme congolaise depuis l’indépendance jusqu’à nos jours”.

Prenant la parole, Chantal Yelu, conseillère spéciale du Chef de l’État en charge de la jeunesse et lutte contre la violence faite à la femme, a rappelé que de nos jours, les violences basées sur le genre ne concernent pas seulement la femme, mais aussi l’homme. Car, on est dans un pays égalitaire et que la violence ne peut pas seulement se résumer à la sexualité, mais aussi au droit bafoué de tout être humain.

Intervenant sur la participation de la femme congolaise à la politique, Tina Salama, porte-parole adjointe du Chef de l’État a fait comprendre qu’il ne faudrait pas être dans une bonne posture pour pouvoir s’en sortir, car il y a ceux qui réussissent dans des contextes difficiles, parce qu’on est dans un monde d’équité.

De son côté, Tisya Mukuna, femme entrepreneur, a exhorté les femmes à être indépendantes et actives sur le marché en travaillant pour non seulement avoir une autonomie sociale et financière, mais aussi se faire une place au sein de la société.

Le seul homme parmi les intervenants, Jean René Mabwilu, Philosophe, a appelé les femmes à briser le blocage qui, selon lui, se situe au niveau familial, juridique et sociétal. Il les a également invité à se rendre utile pour une participation massive à la chose publique.

Pour rappel, le monde célèbre chaque 8 mars de chaque année, journée internationale dédiée aux droits de la femme. Pour cette année, les activités ont tourné autour du thème mondial Leadership féminin : Pour un futur égalitaire dans le monde de la COVID-19.

Pour ce mouvement qui regorge les hommes et des femmes ambitieux, espère que l’égalité et équité tant attendue entre l’homme et la femme doivent quitter le discours pour être désormais une réalité absolue dans la vie humaine.

Pro Patria, est une association sans but lucratif regroupant en son sein plusieurs couches des jeunes soucieux de servir leur pays et d’être parmi ceux qui briseront le cycle perpétuel dans lequel le pays se retrouve. Et, a comme vocation d’œuvrer pour la propulsion de la jeunesse congolaise afin de le mettre au centre du développement de la patrie.

Marc-Henock Makanda