27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: début de soutenances des mémoires en Master d’Ecologie des Maladies infectieuses à l’INRB

Les soutenances des mémoires des apprenants en Master d’Ecologie des Maladies Infectieuses de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa -UNIKIN- viennent de démarrer.

La première partie de cet exercice scientifique a eu lieu ce jeudi 17 novembre 2022 dans l’amphithéâtre de l’Institut National des Recherche Biomédicale -INRB-.

Cette activité se tient sous le  haut patronage du recteur de l’UNIKIN, le Pr. Dr. Jean-Marie Kayembe, la présidence du Directeur du Master d’Ecologie des Maladies Infectieuses, le Pr. Dr Jean-Jacques Muyembe, avec l’implication et la détermination du responsable pédagogique de ce Master, le Pr. Dr. Didier Bompangue.

Prof Dr Jean-Marie Kayembe Ntumba, Recteur de l’UNIKIN.

Dans son mot d’ouverture, le Professeur Jean-Marie Kayembe a rendu hommage au Professeur Didier Bompangue, Responsable pédagogique de ce Master, tout en appréciant leur collaboration ainsi que la montée en puissance d’une nouvelle génération des jeunes engagés et motivés.

Au total, 13 récipiendaires ont présenté et défendu leurs mémoires ce jeudi.

Prof Didier Bompangue, Responsable pédagogique du Master.

C’est sous les applaudissements et appréciations des professeurs d’universités, des membres des structures sanitaires et ceux des organismes nationaux et internationaux, que les apprenants de Master en Ecologie des Maladies Infectieuses, Aléas naturel et Gestion de Risque (M1 ECOM-ALGER), ainsi que de Master en Ecologie et Gouvernance des Maladies Infectieuses (M2 ECOGM) ont défendu leurs travaux devant les membres du jury.

Dr. Gilles Chaumentin.

Dr. Gilles Chaumentin, médecin interniste infectiologue et conseiller régional en santé mondiale de l’Ambassade de France en République démocratique du Congo, l’un des membres du jury a laissé entendre : “Je suis très content des sujets abordés, qui répondent dans l’ensemble des problèmes de santé publique qui sont à mon sens, assez bien ciblés, c’est extrêmement intéressant et je suis très satisfait”.

Rappelons que c’est la 8ème promotion pour le Master 1 ECOM-ALGER et 3ème promotion pour le Master 2 ECOGEM, depuis sa création en 2014 au sein de la Faculté de Médecine de l’Université de Kinshasa.

Blaise Pascal Bonduku