14/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: Justine Tshilanda échange avec ses bases de 29 quartiers de Mont-Ngafula

Justine Tshilanda, présidente nationale de la ligue des femmes du parti politique «Cercle de Réformateurs Intègres du Congo» -CRIC- et candidate à la députation provinciale dans la circonscription électorale de Mont-Ngafula, a échangé samedi 07 octobre 2023 avec l’échantillon de ses bases de différents quartiers qui composent la commune de Mont-Ngafula.

Cet échange a eu lieu dans l’enceinte de l’espace Luzolo situé sur la route de Matadi au quartier Matadi Kibala, en présence des hauts cadres du parti, les chefs des quartiers et d’autres invités venus assister à cette activité importante.

Prenant la parole à cette occasion, cette dame aux multiples casquettes a expliqué à la foule venue l’écouter, sur les motivations qui l’ont poussée à se présenter aux élections législatives provinciales. Dans son speach, cette dernière a évoquée 4 grands points qui l’ont poussé à postuler car dit-elle, la commune de Mont-Ngafula n’est pas valablement représentée au parlement provincial. Elle a présenté quatre objectifs qu’elle poursuit, afin de trouver des solutions nécessaires en plaidant pour la cause de sa commune auprès des autorités du pays.

“il est pour moi une grande joie de vous rencontrer ce soir, nous sommes ici pour parler du Congo, de Kinshasa ainsi que de notre chère commune de Mont-Ngafula. Nous avons postulé pour changer l’image de notre ville province de Kinshasa et de la commune de Mont-Ngafula qui est considérée comme une entité urbano-rurale, suite aux constructions anarchiques et la présences de plusieurs érosions. Nous voulons contribuer dans l’accompagnement de notre jeunesse en multipliant des centres de formation professionnelles et de réinsertion sociale dans chaque quartier de la commune. Nous avons également ce souci de plaider pour nos mamans commerçantes qui vendent à même le sol, la construction des marchés modernes sera une meilleure solution pour épargner ces braves femmes contres plusieurs accidents, mais pour vivre tout ceci, la commune a besoin d’un représentant qu’il faut au niveau du parlement provincial pour faire le suivie et formuler des plaidoyers auprès des autorités, nous devons également faire face aux érosions et à l’insalubrité qui gagnent notre commune. Alors pour trouver ces solutions aux problèmes qui dérangent notre population, il est important de nous tenir main dans la main afin de me porter au parlement ”, a-t-elle expliqué.

Évoquant le problème des élections, Justine Tshilanda a sensibilisé ses bases à bien garder leurs cartes d’électeur, à ceux qui ont perdu les leurs, elle les a exhorté d’aller au plus vite à l’antenne de la Commission Électorale Nationale Indépendante -CENI- pour se procurer des duplicatas.

Accordant la parole aux membres du parti délégués par la présidente nationale et autorité morale du CRIC, Jérémie Ngoya, président interfédéral de la ville de Kinshasa a reconnu la force et les efforts que Justine Tshilanda fait preuve pour le bien-être de la population et de la commune de Mont-Ngafula.

“chers camarades, c’est avec joie que je suis venu en ce lieu pour soutenir notre camarade Justine Tshilanda, cette dame mérite beaucoup de considération de votre part car elle incarne la passion du développement de cette entité. N’étant pas encore députée, cette brave femme a déjà réalisé plusieurs bonnes actions de développement en faveur de la population et de la commune, elle mérite votre soutien afin qu’elle propose des meilleures initiatives pour le développement de cette belle commune. Je crois en elle et je sais de quoi elle est capable”, a-t-il exhorté la masse.

Pour clôturer cette grande activité, Justine Tshilanda a recu au nom de tous les chefs des quartiers, une bénédiction lui transmis par M. Michel Otshudi, l’un des chefs de quartier et porte-parole de ses pairs.

Il faut signaler que Justine Tshilanda a promis de continuer à visiter ses bases de tous les 29 quartiers afin de se familiariser avec les nouveaux adhérents qui croient en son combat de développement.

Blaise Pascal Bonduku