04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

La Police interdit l’usage des pétards en période des festivités de fin d’année à Mbuji-Mayi

Le Commissaire provincial de la police nationale congolaise -PNC-, Roger NsingaVola a annoncé samedi 24 décembre une série de mesures de sécurisation de la ville de Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) pendant la période des festivités de fin d’année. Parmi ces mesures, l’interdiction formelle d’utiliser les pétards dans la ville. Pour bien célébrer les festivités de fin de l’année, le Commissaire provincial Roger Nsinga Vola a annoncé également d’autres  mesures, notamment le renforcement des points chauds, la multiplication des patrouilles diurnes et nocturnes.

Il demande à la population de dénoncer tous les malfrats qui troublent la quiétude des habitants dans différents quartiers de la ville de Mbuji Mayi :

« En cette période, tout le monde cherche comment fêter. Dans le tout le monde, il y a aussi de mauvais citoyens. Nous avons besoin que la population puisse dénoncer tous les suspects, tous les endroits suspects, toutes ces activités suspectes pour permettre à la police d’intervenir à temps et d’empêcher que le mal ne survienne en amont.  Donc voilà collaboration, dénonciation, mains fortes aux éléments de la police qui sont sur le terrain pour assurer la sécurité de tous ».

Pour ce faire, le commissaire provincial de police a mentionné le renforcement des points chauds, des patrouilles diurnes et nocturnes, le renforcent des piquets donc des effectifs prêts à intervenir dans les états-majors et l’utilisation des pétards est interdite.

Le Commissaire provincial a appelé les parents à expliquer aux enfants que « des malades qui ont besoin de quiétude et de silence, ne peuvent pas se créer un stress supplémentaire avec les bruits de pétards ».

« Que tout le monde y mette du sérieux pour que cette période se passe dans la paix et dans la quiétude », a-t-il martelé.

Avec RO