octobre 30, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

RDC: 5 corps des civils découverts sur l’axe Mbau-Kamango

Le point A (en rouge), la localité d’Ariwara, située à environ 300 kilomètres au Nord de Bunia, en territoire d’Aru (Province Orientale/RDC).

Cinq corps sans vie ont été découverts samedi 29 août dans la localité de Mbau, non loin du lieu où les rebelles ADF avaient tendu une embuscade contre deux voitures 4×4 des FARDC cette semaine. Parmi les victimes, il y aurait quatre femmes, indique la société civile d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. Selon elle, ce bilan pourrait être revu à la hausse car la fouille se poursuit.

En réaction aux multiples attaques des rebelles ADF, le président de la société civile d’Oicha, Philippe Paluku Bonane, dénonce la libre circulation de ces rebelles dans la zone :

« Avec les différentes attaques, ça devient catastrophique parce que l’ennemi est en train de faire des navettes presque dans les environs de la commune d’Oicha. C’est comme le cas qui s’était passé avant-hier, il y a eu embuscade au niveau de la route Mbau-Kamango, où nous avions perdu certaines personnes qui sont mortes, d’autres sont des épouses militaires. Il y a aussi maintenant cette navette qui se passe presque partout. Donc, nous nous sommes plus dans le triangle de la mort actuellement nous parlons du cercle de la mort, parce que de l’est à l’ouest, l’ennemi est en train de faire des navettes presque partout. »

Il en appelle à la responsabilité des autorités militaires pour mettre un terme à ces attaques à répétition contre les civils.

« La population aujourd’hui vit la peur au ventre. Donc, elle manque où elle peut encore aller parce qu’il n’y a plus accès aux champs. Donc, une fois que vous allez aux champs, ça sera une chance d’y quitter parce que l’ennemi est en train de circuler presque partout », poursuit Philippe Paluku.