20/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: accusé d’avoir tué son épouse, l’ancien vice-ministre Moussa Mondo écope de 20 ans de prison ferme

Il a été jugé en procédure de flagrance au tribunal des grandes instance de Kinshasa/Gombe.

L’ancien vice-ministre des hydrocarbures, Moussa Mondo est condamné à 20 ans de prison ferme avec une amende de 1.000.000 FC pour homicide intentionnel, suite au décès de sa femme.

Avant sa condamnation, prenant la parole devant le juge, Moussa Mondo a rejeté ces accusations en bloc. Il a nié avoir agressé sa femme et fait noter par contre que “son épouse souffrait du cancer”, ce qui l’aurait amené à la mort.

Rédaction