janvier 23, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

RDC: des activistes de droit de l’homme exigent la réouverture du procès sur la mort de Laurent désiré Kabila

0 Partages

Une fin d’année pas comme les autres, les congolais ont enfin obtenu gain de cause quant à la nomination d’un informateur ainsi qu’aux ordonnances dont la priorité repose depuis toujours sur la grâce présidentielle autorisant la libération des prisonniers politiques inculpés dans l’assassinat du feu Laurent Désiré kabila.

Gracié par l’ordonnance présidentielle intervenue dans la nuit de 31 au 1er janvier, l’ancien aide de camp du président Laurent désiré kabila, le colonel Eddy kapend a regagné sa famille après une longue période d’incarcération.

De ce fait, plusieurs activistes plaident pour la réouverture du procès sur l’assassinat de l’ancien président congolais afin que justice soit rétablie, les zones d’ombre éclairées quant à ce.
On doit absolument réouvrir le procès. C’est pour que les vrais auteurs de cet assassinat d’un président de la République en fonction répondent effectivement de leurs actes. Ils sont nombreux qui circulent librement », déclare Rostin Manketa Directeur exécutif de l’ONGDH La Voix des sans Voix à la presse.

Notons que ces prisonniers politiques avaient été incarcérés depuis février 2001 à la prison centrale de Makala suite à l’assassinat du président Laurent désiré kabila l’affaire auquel ils ont été inculpés

Rabby Lokate