14/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: désapprouvant la position de l’UA, la CEEAC et la SADC, la SCFV et ses partenaires exigent l’annulation des élections

Réunis mardi 26 décembre 2023 à Kinshasa, la Société civile Forces Vives de la RDC et ses Organisations partenaires ont examiné une par une, les irrégularités qui ont émaillées les scrutins électoraux de 2023 en République démocratique du Congo.

Après avoir statué sur plusieurs cas graves, notamment les “fraudes massives” observées au cours de leur Surveillance électorale citoyenne sur terrain, ils ont tout simplement opté pour “l’annulation des élections de décembre 2023”.

“Des bourrages des urnes jusqu’au refus d’accès aux Bureaux de vote aux Observateurs (internationaux & nationaux) et Témoins des partis politiques, puis le déploiement tardif des kits électoraux durant le déroulement de vote, ces scrutins se sont révélés les plus désorganisés et les plus catastrophiques de toute l’histoire électorale de notre pays”, lit-on dans leur communiqué de presse dont une copie est parvenue à notre rédaction.

Par ailleurs, ils ne digèrent pas les déclarations préliminaires “complaisantes” des Missions d’observations électorales de l’UA, de la CEEAC et de la SADC sur ces élections.

Ces déclarations, selon ce communiqué, “minimisent l’impact évident de ces irrégularités sur les résultats des élections que tous veulent pourtant transparents, impartiaux et inclusifs”.

Pour la SCFV-RDC et ses Organisations partenaires, cette attitude des Missions d’observations électorales africaines en RDC est “déplorable puisqu’elle accorde un chèque en blanc aux auteurs du désordre électoral bien planifié qui choque toute conscience humaine saine et qui affecte négativement l’avenir sociopolitique de notre pays”.

La Rédaction