janvier 23, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

Steve Mbikayi Mabuluki: « Il faut laisser Fatshi, être notre candidat Président en 2023 »

0 Partages

Après avoir claqué la porte du Front commun pour le Congo-FCC- en date du 11 janvier dernier au travers d’une lettre, dont une copie est parvenue à la rédaction de leregard.info, le ministre des actions humanitaires Steve Mbikayi Mabuluki avec son parti travailliste -PT- ont adhéré à l’Union sacrée, vision du chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi.

De ce fait, de mauvaises langues envahissent les réseaux sociaux quant à ce départ qui, pour certains, paraissait impossible et imprévisible.

Lors de son passage sur la Radio TopCongoFM ce lundi 11 janvier en vue d’éclairer l’opinion sur les zones d’ombre ayant occasionné son départ de sa famille politique vers l’Union sacrée, celui-ci s’est exprimé en ces termes :

« Il faut laisser Fatshi être notre candidat Président en 2023. Il n’a pas eu le temps de gérer, 2 ans de conflit (FCC_CACH). Si on ne le fait pas, c’est l’éclatement. Après, il y aura primeur. Sinon (Bemba, #Katumbi, Tshisekedi…) vont s’entre-dechirer », a déclaré Steve Mbikayi au micro de TopCongoFM.

Signalons que pour l’ancien membre du FCC, le président Félix Tshisekedi manifeste le désir ardent qu’est d’unir toutes les couches autour de la volonté populaire à travers l »Union Sacrée de la Nation.

Rabby Lokate