mars 1, 2021

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Cheikh Abdallah Mangala: «La foi en Dieu doit unir les hommes et non les diviser»

0 Partages

 

Cheikh Abdallah Mangala: «La foi en Dieu doit unir les hommes et non les diviser»

La question de la paix en Afrique préoccupe particulièrement la Communauté islamique du continent. Du 16 au 17 janvier 2021, les muftis de l’Afrique centrale, orientale et occidentale, réunis à Zanzibar ont échangé sur le sujet. Ce, à la faveur de la Conférence de paix de Zanzibar, rencontre internationale parrainée par le Chef de l’État tanzanien.

Pendant deux jours des travaux, les muftis ont planché principalement sur le thème : «Sans la paix, pas de développement».

Selon Cheikh Abdallah Mangala, Imam Représentant légal de la Communauté islamique en République Démocratique du Congo -COMICO- et président en exercice de l’union des Conseils islamiques de l’Afrique centrale, orientale et australe, «la foi en Dieu doit unir les hommes et les femmes et non les divisés». Il a estimé lors de son intervention à ces assises que «le dialogue, la concertation et la réconciliation sont les éléments générateurs de la paix durable et développement».

Ce religieux a insisté sur l’idée de l’intégration et de la coopération régionale. «Pour les pays de la sous-région de l’Afrique centrale, orientale et occidentale, la coopération est le verbe qui reste à conjuguer par les peuples de cette sous région d’Afrique, dans les démarches de la paix durable et développement de l’environnement et consorts », a martelé Cheikh Abdallah.

Il a aussi souligné la nécessité d’un encadrement particulier de la jeunesse africaine. A l’en croire, celle-ci «doit être l’espoir de l’avenir du continent africain».

P.E. Lumumba et L.D. Kabila évoqués

Lors de ces travaux, la RD-Congo a occupée une place de choix. Les 16 et 17 janvier, respectivement dates des assassinats du troisième président RD-congolais, Laurent Désiré KABILA -2001-, et du tout Premier Premier ministre congolais, Patrice Emery Lumumba -1961.
Cheikh Mangala a chuté en soulignant que Zanzibar, appelé Unguja par nos parents, reste la même terre de connaissances, de formation, de cohabitation, dz tolérance et des affaires.

HRM

error

Enjoy this blog? Please spread the word :)

Follow by Email