13/07/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Dynastie 2-1: Ferre Gola vient de rétablir l’Art musical [Chronique Doux Jésus B.]

Dans Dynastie 2, Ferre Gola vient de rétablir l’Art, et la communauté musicale mondiale en est témoin [Chronique]

Que ça me fait penser à cette terre de lait et de miel… un fleuve tranquille, un délicieux plat de légumes, un dimanche plaisant, une compagnie d’amour, un périple mélodieux… Je crois que dans Dynastie 2, l’offre musicale de Ferre Gola vise à marginaliser les chanteurs d’à peu près et les artistes attachés aux technologies de correction vocale.

C’est un travail de fond, fouillé, pour un public bien ciblé, celui qui adule la Rumba Congolaise depuis des décennies et celui qui veut comprendre, découvrir, qui sont réellement les généraux de ce courant artistique aujourd’hui inscrit dans le patrimoine mondial de l’Unesco.

Réunir un nombre considérable des meilleures voix de la Rumba Congolaise, celles qu’il a cotoyé au cours de sa riche carrière, et les mettre en symbiose dans un esprit d’équipe victorieuse, celle placée sur un piédestal par des fans déjà conquis, est une preuve d’éloquence, de bonne éducation culturelle et d’audace, dans un milieu musical congolais gangrené par les polémiques stériles et les discussions futiles, les clashs vides de corps, les atermoiements, les attitudes revanchardes et les combats d’arrière-garde.

Et pour opposer une fin de non-recevoir à ces brouhahas impétueux, Ferre Gola, son Jet 7 et ses autres collègues ont dit « stop », on prend nos responsabilités pour rétablir l’Art, nos morceaux doivent être historiques : ainsi naquit Dynastie 2 -volume 1.

Ses premières places dans les plateformes de streaming révèlent quelque chose de particulière : les mélomanes du monde entier étaient en attente de l’originalité.

Il fallait sortir de la routine, du chemin battu de ces dernières années et embrasser le rebrousse-poil, le hors des clous… tout en demeurant dans le Grand Ensemble de la Rumba Congolaise. Cordes vocales, guitares et moins, très peu de machine, question d’honorer l’histoire, le parcours et le récital mélodiques qu’oblige la Rumba bercée le long du fleuve Congo.

Prendre tendrement sa ou son partenaire à la hanche, ou carrément balancer sa main droite en l’air pour rendre hommage à l’Art ? Le rythmique laisse sans voix. Sans voix.

Écriture Chinoise, Débutant, Mobali ya batu, Zéro Échec, Oxygène, Ye Wana, Médaille d’or, Double Taux, Écologie, Héritier du trône, Wait and see… une éruption des mélodies, une maturité musicale rare, un album qui laissera sans nul doute des traces ineffaçables dans l’histoire de la Rumba qu’il paraît cohérent de reprendre le célèbre écrivain et chroniqueur musical Alain Mabanckou, une « explosion de nuances vocales, album intergénérationnel, Dynastie 2 a été conçu avec une préciosité qui le place immédiatement et sans voies de recours parmi les meilleures œuvres de la rumba contemporaine. Bravo à Ferre Gola, à ses collègues et à son groupe Jet 7. » Fin de citation.

Tony-Antoine Dibendila/Doux Jésus Beledu