23/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Élections 2023: les Chefs des Confessions en tournée de paix auprès des parties prenantes

Les Chefs des confessions religieuses réunis au sein de leur Plateforme, preparent une tournée de sensibilisation sur la paix auprès des regroupements politiques, institutions et des personnalités politiques, qui sont des parties prenantes aux élections de décembre 2023.

À en croire leur président, l’Évêque général Dodo Kamba, l’objectif de cette démarche est d’échanger avec ces derniers pour prévenir la paix, la cohésion et l’harmonie, avant, pendant et après les échéances électorales qui pointent à l’horizon.

Cette tournée est prévue du début à la fin de ce mois d’octobre, selon les organisateurs qui ont livré cette information via une déclaration faite jeudi 05 octobre 2023 au siège de la Plateforme des confessions religieuses, dans la commune de la Gombe.

«Nous sommes en train de nous préparer pour une tournée très importante et significative auprès des différentes parties prenantes aux élections et des institutions importantes de notre pays. Question d’échanger autour des élections crédibles et apaisées», a annoncé Dodo Kamba devant la presse.

Et de préciser : «durant cette tournée, nous ferons la descente dans tous les lieux, tous les regroupements politiques et quelques personnalités politiques. La tournée, tel que nous l’avons conçue et prévue, ça va du début à la fin du mois d’octobre. Si besoin il y en aura, on pourra traverser le mois de novembre de quelques jours. Donc, on peut aller jusqu’au 04 novembre. Mais sinon, c’est prévu jusqu’au 31 octobre».

Après cette tournée, les Chefs de confessions religieuses prévoient un forum avec les candidats présidents.

«Nous pensons rechuter par un forum que nous allons organiser au bénéfice de la population, où nous allons dresser une tribune pour quelques participants à la présidentielle pour pouvoir parler de la paix. Surtout que c’est pendant cette période que les candidats voudraient se rendre vers leurs électeurs. Et nous voudrions qu’ils le fassent de manière à préserver la paix, et surtout l’harmonie et la cohésion nationale», a conclu le Général Dodo.

René Kanzuku