14/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: la Présidence de la République, la FAO, l’OMS, le PAM et l’UNICEF lancent le 1er Forum National de Nutrition

Le cabinet du Président de la République, en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, entre autres la FAO, l’OMS, le PAM et l’UNICEF, a ouvert jeudi 05 2023, le premier Forum National de Nutrition en République démocratique du Congo.

«Appel à la promotion de l’approche multisectorielle, inclusive, et synergique pour lutter contre la malnutrition en RDC», est le thème retenu pour ces assises qui se tiennent du 05 au 07 octobre, soit durant trois jours.

Selon le communiqué de presse conjoint FAO-OMS-PAM-UNICEF, ce Forum vise à promouvoir la vision de la RDC en matière de nutrition à travers une approche multisectorielle qui intègre tous les secteurs sensibles, notamment lSanté, l’Agriculture, l’Education, l’Eau l’Hygiène, l’Assainissement et la Protection Sociale, au regard de l’Objectif de Développement Durable 2 -ODD- et autres ODD liés à la nutrition.

Pour ce même  document, lutter contre la malnutrition exige une approche multisectorielle. L’engagement du Gouvernement de la RDC se matérialise par l’organisation de ce premier Forum National de Nutrition, dont les travaux tourneront autour de trois grandes activités, notamment, des discussions au sein de commissions thématiques, l’organisation de deux tables rondes (l’un des bailleurs et l’autre des politiques) et d’une foire des aliments et produits locaux.

Durant ce Forum, le Gouvernement et ses partenaires vont développer des approches multisectorielles pour lutter contre les formes de malnutrition qui affectent les individus à tous les stades du cycle de vie, notamment les enfants, les adolescents et les femmes en âge de procréer. Le Gouvernement et ses partenaires publics et privés vont continuer de travailler ensemble de manière à rendre accessibles au plus grand nombre d’enfants congolais des interventions innovantes et adaptées et à haut impact prouvées dans la lutte contre la malnutrition.

Selon la dernière Enquête par Grappes à Indicateurs Multiples (MICS Palu, RDC 2017-2018), 41,8% d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique soit de 9,2 millions d’enfants de moins de 5 ans touchés, lit-on dans ce communiqué.

Aussi, précise-t-on, la prévalence du retard de croissance culmine à 52,4% parmi les ménages les plus pauvres. Six millions d’enfants de 6 à 23 mois (92%) ne bénéficient pas d’une alimentation adéquate en termes de diversité et fréquence, impactant leur état nutritionnel.

René Kanzuku