04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Enjeux politiques: Kabila renoue avec Katumbi

C’était dans l’air avec un grain de doute. Ce dimanche, tout doute s’est dissipé: Joseph Kabila et Moïse Katumbi ont renoué leurs liens de “fraternité”.

Sous la médiation de Mgr Fulgence Muteba, archevêque métropolitain de Lubumbashi, les deux partenaires politiques, devenus adversaires avant de se réconcilier, se sont serrés la main ce dimanche 22 mai 2022 au terme d’une célébration eucharistique à laquelle a pris part une parterre de personnalités originaires du Katanga et des médias.

C’est le main event de ce 6ème dimanche du temps pascal dont l’évangile rappelle l’appel à l’amour lancé par Jésus-Christ. Mgr Muteba, dans son homélie, a parlé d’un “signal fort” donné par les Katangais qui “vibrent d’une fraternité qui n’est pas de passage. Elle nous pousse à marcher ensemble”. Kabila et Katumbi incarnent, par leur serrement de poignée, “la réconciliation” du peuple du Katanga et ont “réussi un pari mémorable en entrant dans l’histoire par la grande porte, d’honneur et de dignité en tant que champions d’un peuple digne et respecté”.

“Vous avez réussi à surmonter ce qui nous séparait parfois en douceur, parfois brutalement. Vous avez réussi à aplanir un terrain. Le parcours n’a pas été facile, mais vous l’avez transformé en un travail agréable”, s’est réjoui Mgr Muteba, avant de dire toute sa “fierté de réaffirmer que frères et sœurs, nous le sommes vraiment, frères et sœurs nous le sommes pour toujours. La fraternité est pour nous incassable, indéboulonnable. Je garderai de vous les souvenirs vivants”.

“Nous sommes réellement frères et sœurs appelés à nous pardonner”, a ajouté Mgr Muteba, initiateur du Forum pour l’unité et la réconciliation des Katangais, qui s’est clôturé ce dimanche à Lubumbashi.

“Je souhaite que cette réconciliation soit effective. Je ploie sous le poids d’une vive émotion à l’idée que nous partageons tous un même souci d’être un peuple Katangais soudé et prêt à jouer sa participation dans l’histoire. Je ne saurais cacher ma fierté et mon admiration pour vous, peuple Katangais”, a dit le prélat catholique. Et d’ajouter: “ce dialogue fraternel a subi les menaces de rupture. Nous avons réussi à surmonter les obstacles pour atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés au départ. Nous reconnaissons que c’est la main de Dieu qui a continué à nous soutenir. C’est Dieu qui a transformé nos cœurs endurcis”.

Par ailleurs, Mgr Fulgence Muteba a salué la sagesse de Félix Tshisekedi qui a triomphé en dépit “des menaces de rupture” qui fusaient de partout ou presque. Il a ainsi “remercié le Président de la République qui a encouragé ce forum. Sa sagesse a triomphé sur les lectures biaisées de ce forum de tous bords de disciples de maître de soupçons”.

L’archevêque de Lubumbashi a en plus dit toute sa “gratitude” envers l’ancien Chef de l’Etat, Joseph Kabila, “pour sa présence qui prouve que c’est un digne fils du Katanga”. Il a également remercié le gouverneur du Haut-Katanga et le maire de Lubumbashi ainsi que tout le monde” avant de “souhaiter que les engagements que nous avons pris soient mis en œuvre. Ce forum a été financé et soutenu entièrement par le Katangais dans l’anonymat. C’est un signe de grandeur d’âme”.