20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

ESU/Tshopo : des appels à la paix se multiplient en faveur des populations du Nord-Kivu

Les étudiants de la ville de Kisangani ont organisé un sit-in à la place de la Grande Poste ce mardi 13 février 2024 pour exprimer leur solidarité avec les victimes des génocides orchestrés par le M-23 et soutenu par le Rwanda dans l’Est du pays.

La manifestation a débuté par l’hymne national, suivie d’une petite marche passant par la mairie, le rond-point du canon, le commandement de la police de la ville et le siège provincial de la SNEL, avant de retourner à la poste où s’est déroulée le reste de la cérémonie.

Dans son discours, le représentant général des étudiants de l’Université de Kisangani et de la Tshopo, Prodige Tambwe Tshiamba, a remercié tous les étudiants ayant participé à cette activité. Il a déclaré : “Nous sommes conscients de ce qui se passe à l’Est de la RDC. Nous ne sommes pas là en tant que couche négligée de la République, mais en tant que cadres d’aujourd’hui et de demain. Nous sommes là pour commémorer, pleurer et revendiquer la paix dans l’Est de notre pays.”

Après la marche, il a ajouté : “Ce que nous avons fait aujourd’hui n’est pas une simple marche, c’est un engagement pour notre pays. Camarades étudiants, nous en avons assez de voir nos compatriotes mourir chaque jour. Si nous avons le courage de prendre les choses en main, tout cela cessera.”

Interrogé sur les actions à entreprendre si les tueries persistent, il a répondu : “Nous ne faiblirons pas, c’est seulement le début, une première étape. Si cela continue, nous continuerons également.”

Après une brève cérémonie entourant le drapeau illuminé de bougies, la cérémonie s’est conclue par l’hymne national.

La rédaction