29/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

France :Le zona s’ajoute-t-il à la liste des effets secondaires des vaccins contre la covid-19

D’après l’Agence nationale de sécurité des médicaments-ANSM-, cité par le journal français, le Figaro ce mardi 27 avril 2021, 112 cas de zona sont potentiellement liés à l’inoculation du sérum anti-Covid. Ces 112 cas ont été récoltés depuis le début de la vaccination en France au mois de décembre.

Pour plus des détails, il y a 86 cas avec le vaccin Pfizer-BioNTech et 26 avec le Moderna. Pour le vaccin Moderna, les symptômes se manifestent 4 jours après la vaccination.

C’est le même constat en Suisse, où 61 cas de zona ont aussi été signalés. À la base de ce phénomène, les scientifiques pointent du doigt, la technologie à ARN messager qui semble être en cause. Pour ces zonas qui n’avaient pas été prévus par les laboratoires, les cas sont suivis de près par les autorités de santé.

C’est quoi le zona ?

Le zona est une maladie liée à la réactivation du virus de la varicelle, souvent observée chez des personnes aux défenses immunitaires faibles. L’affection entraîne des pustules qui restent très douloureuses pendant des jours ou des semaines.

Dans sa dernière note, l’autorité de santé indique que : «Si aucune caractéristique particulière en termes d’âge et de sexe n’a été retrouvée lors de cette nouvelle analyse, la notification d’un nombre élevé de cas, […], est en faveur d’un signal potentiel».

Dans la même optique, une étude israélienne, parue récemment dans la revue Rheumatology, met au clair le tableau. Les chercheurs évoquent un lien entre la survenue de cas de zona post-vaccination et le fait d’être atteint d’une maladie rhumatismale inflammatoire auto-immune. Sur 491 patients qui ont été vaccinés, six, âgés de 36 à 61 ans, ont développé un zona, contre aucun dans le groupe témoin. Ils appellent par ailleurs, à la vigilance, dans l’attente de données consolidées pour affirmer ces faits.

John Mpongo