20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kinshasa: la police instruite de traquer “La Force du Progrès” de l’UDPS

“Nous avons reçu l’instruction de neutraliser la Force du progrès”, dit le Général Blaise Kilimbalimba

“Pour le faire, il faut une planification”, précise-t-il.

“Ce n’est pas qu’on nous donne l’instruction aujourd’hui et on le fait aujourd’hui même”

La Force du progrès, c’est cette structure des jeunes se réclamant de l’UDPS/Tshisekedi.

Ils se distinguent par une violence inouïe envers les contradicteurs du pouvoir en place.

Certains vont jusqu’à poser des actes du banditisme.

Pendant la campagne électorale, ils avaient même séquestré un candidat président de la République.

Franck Diongo a été obligé de demander pardon à Félix Tshisekedi avant d’être libéré.

Accusé de les entretenir, Augustin Kabuya a rappelé que “l’UDPS prône la non-violence”.

Pour son SG, “il n’existe pas une structure officielle ou statutaire à l’UDPS dénommée Force du progrès”.

Parole Écrite