23/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Kisangani: la 2ème édition du Festival “Au-delà des Étoiles” a vécu

Un menu des danses, du slam, des musiques classiques ont clôturé la 2ème édition de ce festival commémoratif et historique samedi 29 juillet 2023 à l’espace Otraca, dans la commune de mangobo.

Cette deuxième édition du festival “Au-delà des Étoiles” est une suite d’activités culturelles concoctées par des génies artistiques pour voyager dans les souvenirs endoloris de la ville de Kisangani, où hommes et femmes, jeunes et vieillards, trouvèrent injustement la mort.

Rien de plus respectueux pour les fils de cette ville d’offrir un majestueux hommage à ces pauvres disparus, victimes de la guerre de six jours à kisangani.

Nous sommes en l’an 2000, 23 ans après, les obsèques ne sont jamais finies et les blessures demeurent horriblement fraîches. Tout ce contour historique mêlé à une dose de volonté démesurée pour sa ville, pour son pays, pour son peuple, constitue la raison fondamentale de ce festival qui a animé l’esprit des organisateurs.

Parmi les chevaliers de la culture qui ont agrémenté cette édition, il y avait le poète – slameur Bila Daniel qui a su égayer le public, le laissant pantelant, dans les paroles, dans sa poésie, avec un lyrisme aussi fort. Il a offert au public une partie de son album, avec des sons soigneusement choisis par lui-même et bien évidemment qui avaient un trait non négligeable sur l’événement.

Rappelons qu’avant le spectacle faramineux du 29 juillet, une nuit a été réservée uniquement pour les dépôts des bougies au cimetière collectif où séjournent les Trépassés de la calamiteuse guerre de six jours orchestrée par les sujets rwandais et ougandais. C’était la nuit du 27 juillet 2023.

Contrairement à la première édition, le thème de la deuxième était “No colors”. Pour ainsi dire, pas de couleur. La tragédie du 5 juin l’an 2000, est un souvenir affreux qui surpasse les frontières, c’est un évènement inoubliable parmi tant d’autres de l’humanité.

Joël Konalowo/Kisangani