20/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Le Japon apporte un appui financier important à deux programmes du PAM en faveur de la RDC

Le Programme alimentaire mondial -PAM- des Nations Unies accueille favorablement deux généreuses contributions du gouvernement japonais à ses programmes dans l’est de la République démocratique du Congo, totalisant environ 10,4 millions de dollars américains, à une époque de déficits de financement sans précédent.

Avec plus de 6 millions de personnes déracinées de leurs foyers et de leurs moyens de subsistance, et 4,6 millions de cas d’enfants nécessitant un traitement contre la malnutrition dans tout le pays, ce don arrive à un moment critique. Il apportera une aide immédiate aux communautés les plus vulnérables du pays grâce à deux contributions environ 9,7 millions de dollars américains pour une aide alimentaire et nutritionnelle d’urgence aux familles déplacées par le conflit et des services et des services aériens humanitaires par l’intermédiaire du service aérien humanitaire des Nations Unies (UNHAS), et un montant de 712,481 dollars américains pour les repas scolaires dans les Provinces du Kasaï et du Kasaï Oriental.

Ce financement contribuera à étendre la portée du PAM aux personnes les plus à risque, en particulier dans l’est du pays, où le conflit a déplacé près d’un million de personnes en quelques mois seulement », a déclaré Peter Musoko, le Représentant et Directeur Pays du PAM en RDC. « Nous devons répondre aux besoins immédiats et également jeter les bases d’un développement à long terme afin que les familles aient un meilleur accès à une alimentation saine. >>

En RDC, le PAM nourrit 148 000 enfants dans 4 provinces et prévoit d’en atteindre 600 000 en 2024. « Près d’un quart de la population congolaise reste confrontée à une insécurité alimentaire aiguë, les besoins humanitaires atteignent des niveaux records, notamment à cause du manque d’infrastructure de transport et de communication, du faible accès aux marchés et, même lorsque la nourriture est disponible, les prix élevés et la baisse des revenus font que de nombreuses personnes, même en milieux scolaires, n’ont pas les moyens de se nourrir correctement. Le soutien du Japon vise à renforcer la sécurité alimentaire et la résilience dans les situations d’urgence, et à contribuer à l’élimination de la faim dans les écoles et à l’amélioration de la scolarisation des enfants. a souligné S.E. M. Hidetoshi Ogawa, l’Ambassadeur du Japon en RDC.

Au cours des six prochains mois, le PAM aura besoin de 548,5 millions de dollars américains pour maintenir ses opérations en RDC, y compris ses opérations dans l’est de la RDC, où la violence a provoqué des déplacements massifs.