29/09/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Le ministère de l’Aménagement du territoire… ménage sa monture

«Qui veut aller loin ménage sa monture», si elle n’est pas originale, la phrase a au moins le mérite de mieux résumer la démarche du Ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo. Après une tournée dans les différents bureaux de son ministère il y a quelques jours, Guy Loando a lancé, hier jeudi 6 mai 2021, un atelier de réflexion sur l’Etat des lieux de l’Aménagement du Territoire.

Celui-ci prendra trois jours durant lesquels les experts du ministère et autres participants aux travaux font un diagnostic -voulu- minutieux du secteur de l’Aménagement du territoire et dégageront les différentes pistes des solutions.

Le ministre Loando espère que ‘les participants détecteront tout au long de cet atelier, les menaces et relèveront les opportunités à saisir pour le décollage du secteur de l’aménagement du territoire’. «Ce que vous sortirez servira de socle pour l’élaboration de la feuille de route du ministère d’État, ministère de l’Aménagement du territoire, afin de répondre aux attentes du gouvernement. Toutes les décisions à prendre sortiront des résolutions  de cet atelier», a dit le ministre d’Etat aux participants. 

Depuis  longtemps confondu dans les méandres des ministères des Affaires foncières, de l’Urbanisme et Habitat ou même de l’Intérieur, le ministère l’Aménagement du territoire est comme qui dirait un jeune portefeuille dans l’architecture gouvernementale congolais.

Il a, entre autres, pour attribution d’évaluer des potentialités du territoire en ce qui concerne les ressources naturelles renouvelables et non renouvelables  du sol et du sous-sol national ;  de concevoir et élaborer des plans d’aménagement du territoire et de suivre leur exécution ; d’élaborer des études en vue de la création de nouvelles villes ou de la modernisation des villes existantes en collaboration avec les ministères ayant dans leurs attributions l’Urbanismes et Habitat, les Infrastructures, Travaux publics et reconstruction et Affaires foncières.  

HRM