20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Littérature: le livre “Naître ne suffit pas, état civil et enfants invisibles en Afrique” présenté à Goma

“Naître ne suffit pas, État civil et enfants invisibles en Afrique”. Tel est le titre du livre présenté ce jeudi 07 mars 2024 à l’Université catholique la sapientia de Goma, par la communauté Saint Eugidio. L’auteur du livre Adriana Gulota est revenue sur l’importance de l’enregistrement de l’enfant dès la naissance. À l’en croire, l’enregistrement épargne les enfants de plusieurs maux, notamment le trafic des enfants, exposition aux travaux forcés, exploitation sexuelle,…

L’auteur propose la méthode Bravo qui est axé sur trois fondamentaux, notamment
l’identification des problèmes sociaux, évaluation des stratégies pour relever les défis et proposer des activités et actions concrètes afin de relever les défis de l’identification des enfants en Afrique en général et en République démocratique du Congo en particulier.

Elle met un accès particulier sur la digitalisation des données pour la conservation. Pour elle, l’enregistrement ne doit pas simplement se limiter dans des milieux urbains mais aussi dans les milieux ruraux où l’État n’est pas profondément installé.

Pour monsieur l’abbé Innocent Mukambilwa, membre de la communauté Saint Eugidio, ce livre vient à point nommé étant donné que dans la province du Nord-Kivu, la guerre a envoyé plusieurs enfants dans la rue et beaucoup d’entre eux ne sont pas identifiés. Et ceci montre la nécessité de l’état civile.

Selon lui, l’état civile, c’est la mémoire collective d’une société d’où la nécessité de l’enregistrement de l’enfant dès la naissance.” L’enregistrement à l’état civile permet d’accéder facilement aux services publics et privés, mais aussi accompagne l’individu toute sa vie”, a-t-il expliqué.

Madame Aline Minani, responsable de la communauté Saint Eugidio en République démocratique du Congo, a, quand elle, recommandé aux autorités de mettre en pratique les recommandations contenues dans cet ouvrage pour répondre aux  problématiques de l’identification des enfants à travers le pays.

Préfacé par le professeur Andrea Ricardi, ce livre est disponible à l’Université catholique la sapientia de Goma, au siège de la communauté Saint Eugidio et dans plusieurs autres bibliothèques à travers le Monde.

Anicet Cito depuis Goma