janvier 17, 2021

Le Regard

Vous souhaite meilleurs voeux 2021

Mabunda tombe, l’union sacrée prend forme

0 Partages

Alea jacta est. Le sort de Jeanine Mabunda présidente de l’assemblée nationale de la RD-congo est finalement connue. C’est par voie des urnes que son bureau composé de 6 membres, accusé notamment de manque de leadership par les élus du peuple, vient de tomber au cours d’une plénière dédiée à l’examen et vote des pétitions, dirigé par le bureau d’âge. 281 Oui voix pour la déchéance de Mabunda contre 200 non, le bureau du speaker de l’assemblée appartient désormais  au passé laissant place au gouvernement de l’union sacrée de la nation, une vision politique initiée par le président de la République, Félix Tshisekedi prendre forme. La majorité parlementaire issue des élections législatives du 30 décembre 2018, bascule et la pétition aboutit. Un acte qui affirme la fin de la coalition FCC-CACH. Depuis l’assemblée nationale, des voies s’élèvent.

« Je suis très heureux de constater que la majorité est du côté du Président de la république », se réjouit le professeur Mbata taxant la désormais ex-présidente du Parlement d’incompétente dans sa gestion.

Par ailleurs, Delly Sesanga president de l’Alternance pour la République estime que le peuple RD-congolais est honoré par cet exercice démocratique. « La majorité ne se déclare pas. Elle se crystallize au moment du vote. Aujourd’hui, on a sanctionné le gangstérisme qui était caractérisé par le manque de leadership dans la gestion des affaires de l’Etat », mentionne Sesanga.

Schilo J.Tshitenga