20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Nord-Kivu : la Synergie des femmes pour la sécurité et la paix en marche de colère à Goma

Regroupant plusieurs organisations féminines œuvrant en province du Nord-Kivu, la Synergie des femmes pour la sécurité et la paix a organisé une marche de colère mercredi 21 février 2024 dans la ville de Goma.

Habillées en tenue noire et pieds nus, ces femmes accompagnées de certains hommes, ont parcouru les grandes artères de la ville avec comme point de chute le gouvernorat de province où un mémorandum a été déposé auprès de Madame Prisca Luanda, conseillère en communication du gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu.

Selon madame Rachel Mululu, responsable de cette Synergie, la vie est devenue insupportable en province du Nord-Kivu, les gens meurent chaque jour, soit des balles, soit des maladies ou de la famine. Elle appelle ainsi à la cessation immédiate des combats entre l’armée régulière et les M23.

“Nous encourageons le Chef de l’État à mettre fin à cette guerre qui endeuille nos familles depuis plusieurs années.
Nous soutenons notre armée dans sa démarche de mettre hors d’état de nuire les agresseurs de notre pays”, a-t-elle déclaré.

Par ailleurs cette organisation a donné un ultimatum au Président de la République de respecter sa promesse de s’installer au Nord-Kivu pour palper du doigt les problèmes de cette population qui lui a donné confiance lors des récentes élections.

Des femmes venues de toutes les couches sociales ont pris part à cette manifestation encadrée par la police et qui s’est terminée sans incident.

Anicet Cito Girafon depuis Goma