20/04/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: le flic Jules Alingete pris la main dans le sac avec documents à l’appui

Dans une correspondance adressée au Procureur général près la Cour de cassation le 19 février 2024, le Comité de surveillance des finances publiques -CSFP- accuse l’inspecteur général des finances, chef de service Jules Alingete Key de prédation des entreprises privées, de corruption et de blanchiment des capitaux.

Selon l’esprit de cette lettre, ce comité reproche à Jules Aligente la perception d’un montant de plus de 2.000.000 de dollars américains de la part de la Rawbank via Dominique FREURDORTER. À cela s’ajoutent plusieurs documents circulant dans les réseaux sociaux qui accablent le flic financier.

Ce comité qualifie cet acte comme une prédation des entreprises privées, une corruption et un blanchiment des capitaux.
Tout en s’interrogeant sur le mécanisme ou la disposition légale ou règlementaire par lequel, Jules Alingete perçoit-il la TVA auprès d’une entreprise, ce comité sollicite du procureur général près la cour de cassation l’ouverture d’une enquête afin d’arrêter cette présumée prédation qui met en péril les finances publiques.