19/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

«Paysage artistique de la République démocratique du Congo», un SOS de Patrick Nzazi en faveur du secteur artistique et culturel congolais

Un peuple sans culture c’est un peuple sans mémoire et un peuple sans mémoire, ce n’est plus un peuple, c’est un troupeau qui préfère se battre pour une télé que pour une idée”, dit Nicolas BEUGLET. Afin de sauver le paysage artistique RD-congolais et éviter aux générations présentes et à venir une acculturation, un journaliste et critique d’art interpelle, propose des pistes de solutions et donne de la voix aux artistes.

Il était presque temps que quelqu’un s’en occupe. Quelqu’un qui comprend et maîtrise bien le fonctionnement du secteur culturel et artistique RD-congolais. Patrick Nzazi Kiama, journaliste culturel et critique d’art, s’en est occupé de la meilleure des manières qu’il soit à travers son livre, qui est également sa toute première publication, «Paysage artistique de la République démocratique du Congo ».

Cet essai, aux allures d’un plaidoyer, met en lumière les prouesses des artistes RD-congolais qui, malgré les difficultés socio-économiques qui gangrènent le pays, réussissent, tant bien que mal, à réaliser un travail exceptionnel, de la création à la diffusion.

A travers cet ouvrage de 150 pages, publié aux Éditions Vérone à Paris, Patrick Nzazi présente la scène artistique RD-congolaise sous toutes ses facettes. Il rétablit les responsabilités de toutes les parties prenantes de la scène artistique, entre autres, les artistes et professionnels culturels, les partenaires internationaux à travers leurs établissements de coopération internationale ainsi que l’État, le principal acteur institutionnel, mais qui semble n’accorder que très peu d’attention à ce secteur doté d’un génie hors du commun.

L’auteur décrit un secteur dynamique et plein de ressources, mais en souffrance. Il aborde les vraies problématiques auxquelles est confronté la scène artistique en RD-Congo et les grands défis de l’heure dont les artistes et les professionnels du paysage culturel doivent faire face pour propulser davantage les différentes branches de leur métier.

 

« Le paysage artistique de la République démocratique du Congo » est également un ouvrage qui réalise un diagnostic approfondi sur la gestion du secteur culturel et artistique RD-congolais. Patrick Nzazi Kiama y apporte un regard d’expert en se servant de sa grande expérience sur ce sujet dont il connait les rouages. Un travail qui trouve tout son sens pour ce passionné de la culture qui n’a pas hésité d’aller à la rencontre des différents acteurs de premier plan du secteur, auprès de qui, il a réalisé divers entretiens. Il en ressort plusieurs témoignages édifiants, mais aussi quelques révélations qui laissent perplexe sur la situation des artistes et professionnels du secteur culturel.

 

L’on note un énorme écart entre ce que l’État, l’acteur important du secteur culturel, prétend avoir accompli et ce qui est réellement fait. Une situation qui emmène l’auteur à un questionnement majeur sur la relation qui existe entre le ministère de la Culture -l’État-, et les artistes ou les professionnels qui évoluent dans ce secteur.

Le lecteur averti pourra se faire sa propre opinion après une lecture sérieuse de cet essai…

 

Tiphaine de Mombynes, directrice du Fonds Metis Arts et développement, choisis bien ses mots dans sa préface. Elle qualifie l’ouvrage de ‘’Plaidoyer éclairé ’’. Elle souligne le fait qu’au-delà d’être un ouvrage ambitieux, il dépasse la notion d’évidence et ouvre la porte d’un mystère en soulignant la vitalité des arts, le foisonnement de la création dans un contexte où tout pourrait penser qu’ils vont disparaître faute de soutien.

Pour Tiphaine de Mombynes, cet essai est un appel à la réflexion sur la responsabilité individuelle et collective afin de pouvoir s’organiser autrement pour donner aux arts l’espace et la force nécessaire à son impact pour construire nos sociétés.

 

Dans cette même logique, Patrick Nzazi n’exclut pas la possibilité de voir le secteur culturel et artistique RD-congolais se développer comme c’est souvent le cas dans d’autres pays. Il appelle de tous ses vœux, l’État RD-congolais, à redéfinir sa politique culturelle afin de redonner un nouveau souffle à ce secteur bouillonnant et plein d’inventivité. Ce qui ne semble pas, pour le moment, attirer l’attention de son acteur majeur -l’Etat- qui est censé l’organiser, le promouvoir et le développer.

 

Chaque problème nécessitant une solution, Patrick Nzazi apporte sa modeste contribution à travers son livre. Il en appelle à un encadrement et une valorisation du secteur culturel de la part des professionnels et artistes, mais surtout des pouvoirs publics pour un rayonnement de celui-ci.

 

Tant de propositions sont faites à travers cet ouvrage, entre autres, la mise en place des mécanismes appropriés et mieux adaptés pour palier à un manque de leadership dans le secteur culturel en RD-Congo, la professionnalisation du secteur par une politique attractive en faveur des artistes, organiser de manière efficace l’industrie culturelle et créative, la création et le soutien de plusieurs événements culturels et artistiques dans le but d’accueillir de nombreux festivaliers et visiteurs… Ce qui pourrait avoir des retombées économiques non négligeables pour le pays.

 

On découvre, au début de ce livre, une revisitation des années de gloire de l’éclosion du secteur culturel et artistique RD-congolais sous l’ancien président Joseph-Désiré Mobutu. L’auteur raconte, avec brio, la belle époque où tous les signaux laissaient croire à un développement de ce secteur à la hauteur du grand Zaïre avec une politique culturelle responsable dont l’Etat jouait pleinement un rôle majeur pour son rayonnement à travers le monde. A ce jour, la réalité ressemble à autre chose ne laissant que très peu d’espoir aux artistes et professionnels culturels qui sont livrés à eux-mêmes.

 

Ce livre est une véritable mine d’or qui pourrait servir de référence pour les acteurs culturels et artistiques qui souhaitent comprendre et apporter leur contribution à ce secteur. Le pouvoir public, y compris, en tirerait certainement profit pour mieux organiser sa politique culturelle, tel est le credo de Patrick Nzazi.

 

‘’Le paysage artistique de la République démocratique du Congo’’ est en vente sur les sites internet d’Amazon et Fnac au www.amazon.fr et www.fnac.com.

 

Pathy MABUISA