22/02/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Persistance d’insalubrité à Kinshasa: le mouvement “Notre Avenir est Public” interpelle à nouveau…

Une fois de plus, le mouvement de la société civile “Notre Avenir est Public” vient d’interpeler le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka et le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi sur la situation d’insalubrité de la ville qui continue de prendre ampleur.

Dans son nouveau numéro de correspondance numérique adressée à Gentiny Ngobila et Godé Mpoyi, ce mouvement invite les deux autorités à remplir leurs responsabilités en accordant une priorité sur ce qu’il qualifie de miroir de la ville, la salubrité ; car selon lui, la capitale devient plus en plus invivable.

“Nous nous faisons le devoir d’inviter Monsieur le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa ainsi que Monsieur le gouverneur de la ville, d’accorder une priorité sur la question de salubrité car il y a trop de la saleté dans la ville province de Kinshasa”, lit-on dans cette correspondance.

Ce mouvement invite les autorités de la ville à initier des actions rapides pour sauver l’image de la ville.

“Capitonnée des couches épaisses des sables et de poussières, la ville à travers nos quartiers et communes, n’a pas de dispositions de balayage. Donc, c’est normal qu’il soit impératif de prendre des dispositions et qu’elles soient suivies en vue que nos entités répondent aux basiques hygiéniques. Il est donc utile aux responsables précités de réaliser que nous ne vivons pas dans une forêt pour nous rettrouver dans cet environnement de saloperie. C’est donc, et avant tout, de leur responsabilité, de prendre des dispositions pour que les quartiers et les communes soient propres”, exhorte-t-il les autorités urbaines.

A noter que le Mouvement “Notre Avenir est Public” est un mouvement de proximité et un mouvement interpellateur sur la mise en pratique de la nouvelle citoyenneté à travers le territoire national.

Blaise Bonduku