26/02/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Présidentielle 2023: très attendu à Tshangu, Moïse Katumbi en meeting populaire ce samedi à la Place Sainte Thérèse de N’djili

Après des descentes réussies dans plusieurs provinces de la République démocratique du Congo dans le cadre de sa campagne électorale, le candidat président  de la République Moïse Katumbi Chapwe retourne à Kinshasa.

Ce samedi 09 décembre 2023 il va tenir un grand meeting populaire à la Place Sainte Thérèse dans la commune de N’djili, afin de communier avec les Kinoises et Kinois qui aspirent à un changement radical.

Très attendu, Moïse Katumbi Chapwe ne sera pas seul. Il se fera accompagner de ses alliés politiques, qui ont cru en sa vision, pour un Congo plus meilleur, notamment Franck Diongo, Augustin Matata Ponyo, Delly Sessanga, Jean-Claude Vuemba et Seth Kikuni.

Il convient de signaler qu’après Kinshasa, Moîse Katumbi va mettre le cap sur le Kongo Central, puis le Katanga, son fief naturel.

Rappelons que la lutte absolue de l’Ensemble pour la République est de rétablir l’intégrité du territoire national.
Pour ce faire, le programme prévoit, avant tout, motiver suffisamment les FARDC -Forces Armées de la République démocratique du Congo.

“L’augmentation du salaire et des fonds de ménage doit être sérieusement considérée. L’objectif est de restaurer la paix et la sécurité dans l’Est, toutes les forces négatives doivent être anéanties”, renseigne ce programme.

Une fois à la tête du pays, Moïse Katumbi promet de se rassurer de la formation des brigades de réaction rapide à déployer en Ituri, au Nord-Kivu et au Sud-Kivu, mais aussi la construction de trois bases militaires pour abriter ces brigades formées.

Outre l’aspect sécuritaire, Katumbi a promis d’une part, la restauration du scrutin majoritaire à deux tours pour l’élection présidentielle, et son insertion dans le système verrouillé, et, de l’autre, la réhabilitation et la construction de manière prioritaire des vingt-six aéroports, à raison d’un aéroport par province; y compris la réhabilitation de l’actuelle société d’aviation nationale Congo Airways.

René Kanzuku