octobre 28, 2020

Le Regard

De l'information fouillée et vérifiée

RDC: 636 morts et 1130 blessés en Ituri en 6 mois

La sécurité alimentaire en RDC: état des lieux et réponses, café de Presse organisé par OCHA Kinshasa/RDC. Le 23/02/2012, Radio Okapi/Ph. Aimé-NZINGA

Dans sa note d’information publié ce jeudi 24 septembre, le Bureau de la Coordination des affaires humanitaires du Secrétariat de Nations unies-OCHA- indique que 636 personnes ont été tuées et 1130 personnes autres blessées au cours de 6 mois. Le nombre des violences basées sur le genre -VBG- ont aussi sensiblement augmenté.

«Au moins 636 personnes ont perdu la vie et plus de 1 130 autres ont été blessées à cause des conflits durant le premier semestre de 2020. Quelque 190 incidents sécuritaires tels que des massacres, violences sexuelles, meurtres ont été rapportés durant cette période. Dans ce contexte sécuritaire particulièrement volatile et tendu, les incidents de protection ont augmenté de façon exponentielle en passant de 472 en janvier 2020 à 2 143 pour le seul mois de juillet. Le nombre de cas de violences basées sur le genre (VBG) a augmenté de plus de 64 pour cent entre le premier trimestre et le second trimestre 2020. Sur les 2 478 cas de VBG documentés de janvier à juin 2020, plus de 96 pour cent des personnes affectées sont des femmes et des filles et plus de 77 pour cent des cas sont des viols. », expliqué OCHA.

L’environnement sécuritaire s’est davantage dégradé dans le territoire d’Irumu à cause « des incursions d’hommes armés opérant à partir du Nord-Kivu et d’autres opérant dans le territoire de Mambasa. »

Il s’agit bien des combattants des Forces démocratiques alliées (ADF) traqués par l’armée congolaise dans la région de Beni au Nord-Kivu qui ont mené depuis le début de cette année des attaques contre les civils dans les territoires de Mambasa et Irumu.

Dans ce contexte, 2,4 millions de personnes se trouvent actuellement dans le besoin d’assistance humanitaire, soit près d’une personne sur deux dans la province de l’Ituri.