26/05/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: en colère contre sa belle-famille, un militaire ouvre le feu sur sa femme, sa belle-mère et 10 enfants en Ituri

Un militaire en colère a tiré à bout portant sur un groupe de gens et tué treize personnes en majorité des enfants, dans la nuit de samedi 22 juillet à Tchomia, un centre de négoce situé à près de soixante kilomètres de Bunia, dans la province de l’Ituri.

D’après la société civile locale, le soldat n’a pas apprécié que sa belle-famille ait enterré son fils avant que lui n’arrive sur place. Son enfant était mort après avoir été acheminé dans une formation médicale à Tchomia.

L’auteur de cette fusillade s’est enfui après avoir commis son forfait.
L’administrateur du territoire de Djugu qui séjourne sur place, assure la population que ce militaire est recherché et répondra de ses actes.

Ce militaire de l’unité de la force navale est arrivé à Tchomia samedi soir pour assister au deuil de son enfant.
Il venait de Gobu, où il est affecté.

Selon la société civile, il est spécialement venu à Tchomia, non pas pour participer au deuil de l’enfant, mais surtout demander des comptes à sa belle-famille.
Il l’accuse d’avoir procédé à l’enterrement de son enfant à son absence.

Aux environs de 22 heures 30 locales, ce soldat a sorti son arme et tiré premièrement sur son épouse, puis sur sa belle-mère. Les tirs ont aussi atteints ses deux autres enfants.

Dans sa colère meurtrière, il a continué à tirer et viser d’autres personnes qui se trouvaient sur le lieu.
Le bilan dressé par la société civile locale fait état de 13 morts dont 10 enfants de moins de dix ans.

Leurs corps ont été acheminés à Bunia, précise l’administrateur du territoire de Djugu, le colonel Rufin Mapela.
Il a indiqué que les autorités locales se sont investies pour baisser la tension observée ce dimanche matin dans cette entité.

Les activités socio-économiques qui étaient momentanément paralysées ont repris, a-t-on appris des sources sur place. En attendant, un avis de recherche est lancé pour retrouver le meurtrier.

Avec Radio okapi