23/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: la campagne électorale des candidats présidents fait des morts et des blessés, selon la Société Civile Forces Vives

C’est une semaine de campagne qui s’achève sur une note “tragique”, à en croire le Communiqué de Monitoring de la Société Civile Forces Vives de la RDC à travers sa Coordination nationale de Surveillance électorale Citoyenne volontaire et bénévole pour l’Intégrité du processus Électoral -SCIE.

Dans son communiqué, la SCIE fait état de plus de 4 personnes décédées à la suite d’une bousculade lors du meeting du candidat n°20 le vendredi 1er décembre à Mbanza-Ngungu et plus de 18 personnes qui seraient blessées. Ce bilan s’ajoute aux blessés mardi 28 novembre 2023 à Kindu à l’arrivée du candidat n°3 pour sa campagne dans cette partie de la République, suivi d’un mort à cette occasion, renchérit la SCIE.

Très touchée par cette tragédie, la Société Civile Forces Vives de la RDC via la SCIE, présente ses condoléances aux familles des victimes et demande au Pouvoir public de prendre en charge les funérailles de ces compatriotes. Pour elle, les choses ne doivent pas se limiter là !

La SCFV-RDC exige notamment, “que les responsabilités de ces actes de barbarie soient établies pour que la réparation des préjudices causés aux familles des victimes soit réellement fait.”

Du reste, “nous invitons la police nationale congolaise à plus de professionnalisme non seulement dans l’encadrement des candidats qui battent campagne, mais aussi dans la sécurisation des meetings de campagne dont certains deviennent des mouroirs. Ainsi, nous l’invitons à renforcer les mesures de la sécurisation de la foule pour mettre hors d’état de nuire les éventuels auteurs des violences”, conclu la SCFV-RDC/SCIE dans son communiqué de presse.

Blaise Pascal Bonduku