01/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC : la CENI déploie ses équipes de repérage dans 5 pays pour l’enrôlement des Congolais de l’étranger

En prévision de la révision du fichier électoral pour les élections de 2023 en République démocratique du Congo, la Commission électorale nationale indépendante -CENI- a déployé des équipes de repérage des sites pour l’identification et l’enrôlement des électeurs congolais de l’étranger.

Afrique du Sud, France, Belgique, États-Unis et Canada sont les cinq pays retenus par la CENI pour cette opération prévue au mois de décembre prochain.

La CENI prévoit de faire participer les Congolais de la diaspora au processus en cours. Il s’agit d’un projet pilote. C’est dans ce cadre qu’elle lance des missions de repérage des sites d’identification et d’enrôlement des électeurs dans les 5 pays visés.

Ses différentes délégations sont déjà à pied d’œuvre depuis lundi 3 octobre 2022 dans ces pays, en prévision de l’opération de la révision du fichier électoral.

Ces missions organisent notamment des concertations avec les compatriotes. Le but étant de recueillir toutes les informations utiles pour ledit enrôlement.

Les premières rencontres se font dans les ambassades congolaises. Au cours de ces échanges, les chefs des missions diplomatiques congolaises se réjouissent de l’option prise par la CENI, celle de prendre en compte les Congolais de l’étranger.

Ils souhaitent voir « une adhésion massive à ces opérations », en accomplissant le moment venu.
Le choix porté sur ces pays se justifie, selon la CENI, par le fait de la fluidité, l’accessibilité et la forte concentration des Congolais au lieu des pays limitrophes de la RDC où se pose le problème récurrent d’insécurité et conflit des frontières.

René Kanzuku