21/06/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: le PAM limite son assistance alimentaire faute de fonds

Le Programme Alimentaire Mondial des -PAM- a décidé d’accorder une priorité extrême à l’assistance, laissant des millions de personnes vulnérables sans aide alimentaire alors que les besoins continuent de dépasser les ressources disponibles en République démocratique du Congo.

Plus de 6 millions de personnes ont été déplacées – l’une des plus importantes au monde et vivent désormais dans des sites de réfugiés ou dans des familles d’accueil.  « Nous devons établir des priorités en matière d’assistance. Nous fournissons des pensions complètes aux personnes les plus touchées pendant seulement six mois plutôt que de disperser l’aide de manière que personne ne soit servi de manière adéquate », déclare Natasha Nadazdin, directrice nationale adjointe du PAM en RDC. « C’est une décision cruciale, et c’est pourquoi nous avons urgemment besoin de fonds ».

Les bailleurs de fonds ont été d’un grand soutien. En 2023, le Service de la Protection Civile et des Opérations d’Aide Humanitaire de l’Union Européenne (ECHO) a fourni une contribution inestimable de 14,5 millions de dollars US (13,6 €) pour faire face à l’escalade de la crise humanitaire en RDC. Ce financement a permis au PAM de fournir une assistance vitale aux populations vulnérables de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu à travers une aide en espèces, répondant ainsi aux besoins immédiats de la crise en cours.

Alors que les conflits se poursuivent, les besoins humanitaires sont de plus en plus importants,, et le PAM a urgemment besoin de 397 millions de dollars pour fournir une assistance alimentaire et nutritionnelle essentielle dans l’est de la RDC au cours des six prochains mois, afin de venir en aide aux 1,5 million de personnes prioritaires et un total de 543 millions de dollars pour poursuivre les opérations dans l’ensemble du pays.

René Kanzuku