05/10/2022

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

RDC: Noël Tshani reserve à Fatshi la part du lion dans l’Union Sacrée

Quelques heures après le départ de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba, respectivement présidents de l’Ensemble pour la République et du Mouvement pour la Libération du Congo -MLC-, de l’Union Sacrée pour la Nation, les avis ne cessent de tomber.

Sur Twitter, l’un des candidats malheureux à la présidentielle de 2018, Noël Tshani appelle les membres de l’Union Sacrée à laisser les postes-clés du pouvoir sous la garde de chef de l’État Félix Tshisekedi.

“Les ministères régaliens doivent revenir au président Fatshi. Finances, Justice, Défense, Intérieur et Affaires étrangères. Plus Mines, Portefeuille et Développement rural”, écrit-il sur son compte Twitter ce dimanche 17 janvier 2021.

En outre, Noël Tshani insiste sur le fait que la Banque Centrale du Congo-BCC- doit être indépendante. “La BCC doit être indépendante. Partagez-vous le reste”, lance-t-il aux membres de l’Union Sacrée qui se disputent déjà les postes à occuper dans la nouvelle équipe gouvernementale.

Pour rappel, le député national Muhindo Nzangi, qui a annoncé le retrait de Moïse Katumbi et JeanPierre Bemba de l’Union Sacrée, samedi 16 janvier, a justifié cette décision par la non prise en compte de leur cahier des charges par le président Félix Tshisekedi.

John Mpongo