26/02/2024

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Reprochant au Rwanda d’héberger des rebelles, le Burundi ferme ses frontières

Le ministre burundais de l’intérieur, Martin Niretse a annoncé ce jeudi 11 janvier 2024 la fermeture des frontières du Burundi au Rwanda.

La République du Burundi reproche au pays de Paul Kagame d’être un mauvais voisin, hébergeant des rebelles responsables des plusieurs attaques sur le sol Burundais.

L’on signale aussi l’expulsion des citoyens rwandais vivant sur le sol Burundais.

Cette mesure n’est pas sans conséquences pour les citoyens congolais en majorité vivant à l’Est du pays, particulièrement les villes de Bukavu, Goma et Uvira.

“Des millions des voyageurs et marchandises transitent par les frontières Rwando-burundaises pour la RDC chaque jour. Ce qui causera sans doute beaucoup des pertes économiques”, a déclaré M. Wakilongo Dony, un commerçant de la ville de Goma.

Et d’ajouter : “Nous serons obligés de faire des contours avec des routes en mauvais état et pas rassurant sur le plan sécuritaire. Cette mesure touchera aussi des nombreux étudiants congolais étudiants au Burundi qui généralement transitent par plusieurs frontières Rwando-Burundais” .

Par ailleurs, le ministre Martin Niretse déclare que cette mesure n’est pas définitive et que l’ouverture des frontières terrestres reprendront lorsque le voisin rwandais sera revenu à des meilleurs sentiments.

Binyungu Cito Anicet/Goma