04/02/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Table ronde des partenaires techniques et financiers du secrétariat technique national de la résolution 2250-RDC

Le gouvernement central a lancé officiellement en date du 12 Août 2022 le Plan d’Action National de la résolution 2250. Mais alors, sa mise en œuvre requiert des multiples tactiques et implique nombreux éléments. De ce fait, il s’est tenu une table ronde permettant aux parties prenantes d’échanger vivement sur le sujet.

Cette table ronde a, de prime abord, rassemblé les partenaires techniques et financiers du secrétariat technique national de la résolution 2250 en RDC pour une mise en œuvre qui se doit efficace et efficiente.
La discussion des parties prenantes a été orientée sur le thème ,” Réflexion et analyse sur la mise en œuvre du PAN R2250 sur l’ensemble du territoire national “.

L’activité a eu lieu le 6 septembre au restaurant Zamani sise au numéro 3 avenue Zamani , dans la commune de Gombe à Kinshasa.

Cette table avait plusieurs partenaires, qui après échanges interactifs, ont souscrit à l’accompagnement de 5 piliers de la résolution 2250.
Ceux qui se sont exprimés sont :
UNFPA qui souscrit pour la participation, partenariat, désengagement et réinsertion. BCBUDH a souscrit pour protection, participation et partenariat. PUND a quant à lui, souscrit pour prévention et participation. SFCG a également souscrit pour prévention et participation.

Après avoir remis officiellement la copie du PAN 2250 au ministre de la jeunesse. Les partenaires ayant participé aux échanges ont soumis des recommandations qui s’apparentent comme suit :

Faire une cartographie complète des organisations qui travaillent dans la mise en œuvre de la résolution 2250 (PNUD)

Tenir compte des spécificités de chaque province dans l’allocation et financement alloué à la mise en œuvre de la résolution 2250 ( UNFPA)

Prendre en compte les organisations qui interviennent dans le domaine de la paix et de la sécurité pour l’implantation de la résolution 2250.

Recourir à l’Académie dans les provinces pour la promotion de la protection des droits humains.

Avant de clore l’activité , le directeur de cabinet de ministre de la jeunesse a mentionné que lors de la conférence de haut niveau des Chefs d’État et de gouvernement qui se tiendra en RDC, notre pays va présenter le PAN pour attirer les partenaires à intervenir dans sa mise en œuvre par le biais du président de la République.

Joël Konalowo