27/01/2023

Le Regard

De l’information fouillée et vérifiée

Yannick Lukusa:  “l’indépendance de la RDC est une victoire civilisationnelle, juridique et politique”

Yannick Muyambala Lukusa, président national du parti politique progressiste ” Agir pour le Changement”, a , au cours d’un entretien qu’il a accordé au journal Leregerd.info ce jeudi 30 juin 2022 au siège de son parti, convié les RD Congolais a considérer l’indépendance de la RDC comme une victoire civilisationnelle, juridique et politique fondamentale pour le pays et tout son peuple et, ceci mérite gratitude, reconnaissance et commémoration.

Selon lui, l’acte de cette l’indépendance est en même temps complet et effectif, malgré que l’engagement, l’implication et l’adaptation des certains dirigeants du pays ont fait défaut pour maintenir et développer le système (“République” ) autre fois mis en place par la Belgique.

Faisant l’état des lieux du fonctionnement des systèmes politique et social, ce homme politique a fait observé que les congolais ont hérité d’un système fonctionnel à 80% sur tous les aspects et au même titre que beaucoup d’États nouvellement indépendants et même en avance par rapport à certains.

“Avec le remplacement des dirigeants noirs à la tête des Institutions, les systèmes se sont détériorés progressivement jusqu’à atteindre l’âge de la préhistoire en pleine mondialisation”, a-t-il déclaré avant de dire qu’à ce jour, le défis reste entier.

Pour lui, ce qui transparaît comme du néo colonialisme est en réalité un manque d’engagement d’adaptation, du leadership et techniques des autochtones congolais au regard des enjeux actuels de la sécurité, la paix, le progrès et l’héritage.

Un itinéraire socio-démocratique, de Joseph Kasa-Vubu à Félix Tshisekedi

Par ailleurs, le président de “Agir pour le Changement” a fait savoir que partant du premier pouvoir piloté par le Président Joseph Kasa-Vubu jusqu’au Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, le constat est que les cinq présidents avec leurs différents premiers ministres, ont eu comme idéologie étatique de gestion, “le socialisme démocratique”. Donc, la réalité totale de la situation actuelle de la RDC est une responsabilité des sociaux démocrates.

“Seul Patrice Emery Lumumba alors Premier Ministre du Congo, qui s’était un peu rapproché de l’extrême gauche (le Communisme) via ses rapports diplomatiques avec l’ex URSS et la Chine sans vraiment s’affirmer officiellement. Ceci ferait partie des éléments à charge contre lui dans le complot de son élimination politique et physique par ses ennemis” , a laissé entendre le président Yannick Lukusa Muyambala.

“Certes il reste encore d’énormes défis à relever à ce jour, et c’est le rôle de la nouvelle génération actuelle de prendre le relais et de s’assumer pleinement”, a-t-il conclu.

Yannick Lukusa Muyambala a émit ce point de vue en marge de la célébration des 62ème anniversaire de l’indépendance de la RDC proclamée le 30 juin 1960.

Marie-Parousie Immaculée